Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2016 «   Galerie.sur.le.toit «   2006 «  

Penser un soir au molodoï



Parce qu'ils pensent à ce qu'ils doivent se dire et que chacun utilise ou use de tout pour des expériences inconnues et où tout pourrait se passer sans que rien ne soit grave mais juste les êtres qui se féminisent dans où il n'y a pas de question sécuritaire. Peut être alors que les plus beaux amoureux sont des solitaires, adaptés au monde qu'ils ont à se dire, où nous ne contrôlerions plus qui doit venir.

Comme cette chanson dont on a juste écrit le refrain:

T'es sexy quand tes yeux brillent
Que tu regardes le fond du temps
Dans l'endroit tergiversant
Il n'y a pas de larme pour le futur dans la nuit.
Moi on Nov. 13 2006 edit · delete
Pourquoi se fourrer dans un endroit glauque pour penser. Il est beaucoup plus sain de se balader sur les hauteurs des collines qui dominent Strasbourg. Dans un endroit tel que cette salle, on ne pense pas, on s'exhibe. La porte franchie, on ne pense plus qu'à sa représentation, la pensée, elle est déjà portée en bandoulière depuis la sortie de son appartement. Après déballer son paquet n'est plus véritablement une affaire de pensée. Enfin, plutôt risquer un rhum dans la forêt qui entoure les forts que de se coltiner un mal de tête dans des expériences inconnues. Le bond vers l'inconnu… de nouvelles expériences dans une boîte à sardine. Ras le cul de l'inconnu, c'est toujours le même, on ne le connaît pas dans un premier temps et après il prend un air de déjà vu pour franchement vous sortir par les narines à force de le reconnaître. L'inconnu c'est chiant comme la mort, prenez un inconnu dans la rue, au travail, partout, c'est un casse couille… Des expériences inconnues… la belle histoire… on n'est pas des animaux de laboratoire. J'en fait tous les jours des expériences inconnues, la plupart du temps, je regrette d'avoir eu à les connaître.
Frantz on Nov. 13 2006 edit · delete
Salut toi, si j'ai bien compris tu vas dans mon sens et ce que tu dis sur l'inconnu qu'on finit par trop reconnaître mais tu vas dans mon sens aussi dans le sens où, de la boite de sardine on en sort en pensant justement. Cependant j'ai appris à sortir du cliché montagne paysage pour écrire mes poèmes et de plus en plus souvent ils surgissent là ou je n'avait pas prévu, là ou j'avais prévu de sortir mon paquet par exemple . salut toi?



Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n