Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2016 «   Archives 2007 «  

2007 - Sabir - Philippe Felix-Geoffray



DSC-0051.jpg
geoff.jpg

SABIR?


SABIR n.m. (de l’esp. saber, savoir) .1. (Ling.) Système linguistique réduit à quelques règles de combinaison et au vocabulaire d’un champ déterminé, né au contact de communautés linguistiques différentes n’ayant pas d’autre moyen pour se comprendre .2. Nom donné au français trés mêlé d’arabe, de berbère, d’espagnol, d’italien, etc., jadis utilisé comme langue de communication en Afrique du Nord .3. (Péjor.) Langage difficilement compréhensible ; charabia, jargon.

Philippe Felix-Geoffray
Peintures, broderies, installation
Du 7 au 29 Septembre 2007, de 15h à 19h - Entrée libre - Vernissage le jeudi 6 Septembre 2007 à partir de 18h http://www.philippe-felix-geoffray.com Au Syndicat Potentiel 13, rue des Couples 67000 Strasbourg Tél + 33 (0)3 88 37 08 72 http://syndicatpotentiel.free.fr

Image_2.jpg

le processus comme sujet, un système pour peindre??


(Texte de l'artiste)

Mon travail actuel est le fruit d’une pratique plus ancienne : le collage.

Il interroge par l’association d’images.

Mes premières recherches picturales furent des marouflages sur toile de dessins issus de carnets. Dans une tentative de combinaison logique entre eux je créais peu à peu de nouveaux dessins en préméditant leur juxtaposition avec tel ou tel autre. Le système était lancé, il évolue depuis au fur et à mesure de son application : la colle et le marouflage ont disparu au profit de l’assemblage par la couture. L’élément technique du montage émerge alors à la surface, rendu visible, il prend le statut d’élément plastique à part entière. Ceci m’a permis de commencer un travail sur la représentation du “lien” (flèchage, réseau, onde, signe additif, trajectoire…) mais aussi de m’ouvrir à une nouvelle technique?: la broderie. C’est donc la relation entre l’expérimentation technique et une problématique formelle qui a défini mes choix de représentation et les champs sémantiques que je tente d’exploiter aujourd’hui.

Image_3.jpg
Les éléments mis en relation peuvent renvoyer, voire faire plus directement référence à d’autres pratiques utilisant, elles aussi, des principes combinatoires, évolutifs, ou accumulatifs :
  • littéraire : cadavres exquis, comptine marabout...
bout de ficelle, métaphores et analogies, créations sous contraintes de l’OuLiPo...
  • didactique : schémas en arborescence, arbres généalogiques
organigrammes, signalétique pictographique…
  • mathématique : suites de nombres, additions…
  • informatique : moteurs de recherche, hypertextes…
  • musicale : montage, citation sonore du sampling ou du djing…
  • botanique et biologique : scissiparité, monde cellulaire et atomique…
  • décorative : ornementation et systèmes de remplissage graphique
basés sur la prolifération…
  • technique : constructions et structures modulaires (briques, pixels...),
mécanique (engrenages, transmission...), textile (points de broderie et tissage)...
  • etc.


Image_4.jpg
Ma pratique peut renvoyer plus largement à la cybernétique, science générale des organismes composés d’éléments en interconnection, qui étudie aussi bien les domaines de la psychologie, du social, de la communication ou de la biologie. J’utilise différents moyens pour aider et inciter au déchiffrage et à l’interprétation. Ainsi, certains éléments sont liés par associations d’idées, concordances thématiques, oppositions symboliques ou analogies de formes. Une grande liberté de lecture est laissée au regardeur qui peu associer à loisir les différents termes et signes qui s’offrent à lui. Cet exercice de décryptage doit, sur un mode ludique, provoquer une recherche de sens.

Comments




Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n