Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2016 «   Galerie.sur.le.toit «   2008 «  

Offre de Temps pour l'Art poursuit son chemin



Mercredi 18 juin se réunissait le jury pour le choix des lauréats OTA,projet développé en partenariat avec le Conseil général du Bas-Rhin.Nous avons reçu 62 dossiers de candidature parmi lesquels nous avons pré sélectionné 19 artistes qui devaient défendre leur projet devant un jury afin de figurer parmi les 5 finalistes.

Le jury était composé de Jean-Marie Krauth et Thomas Soriano (tous deux enseignants en Ecole d’Art), de Bernard Goy (conseiller pour les arts plastiques auprés de la DRAC), de Lin Yi-Nian (artiste), de Fabien Weiss(représentant du Conseil Général) et de moi même. Chaque candidat disposait de 20 minutes pour présenter sa démarche.

L'action OTA - Offre de Temps pour l'Art a été conçue en direction des artistes au RMI ou en situation précaire. Une partie des financements du projet provient du service Insertion et Emploi du Conseil Général, le même service qui attribue leurs allocations aux bénéficiaires du RMI.

Lors des nombreuses réunions de définition du projet avec les représentants du cabinet du Président du Conseil Général nous avions soulevé la question des personnes qui n'étaient pas au RMI parce qu'elles avaient tout fait pour l'éviter(en faisant des petits boulots par exemple) mais qu'elles n'étaient pas moins précaires dans leur pratique d'artiste que des candidats bénéficiaires du RMI. Il avait donc été convenu que parmi les candidats retenus, nous aurions la possibilité d'intégrer une personne précaire, selon d'autres critères.

C'est pourquoi, le 18 juin dernier et avec l’assentiment du représentant du Conseil Général qui se remémorait cet accord, nous avons sélectionné une candidate précaire, non attributaire du RMI dont le travail a convaincu le jury.

A l’annonce des résultats, les fonctionnaires du Conseil Général se sont tous rétractés quant à la présence parmi les lauréats d’une personne non attributaire du RMI, argumentant qu'en acceptant cette candidate nous mettions en péril toute l'action et même son avenir.
Malgré toute notre insistance, nous n'avons pu contrevenir aux décisions du Conseil Général de ne finalement attribuer les bourses destinées aux lauréats d’OTA qu’à des allocataires du RMI.

Il est clair que ce projet est une première, autant pour le Conseil Général que pour nous. Entre l'idée, l'intention de départ, le projet écrit fin 2007 et sa mise en œuvre depuis mai de cette année, la prise en compte de notre bilan Précaritas nous a amené à souhaiter, au fil des réunions organisées avec les membres du cabinet du Président, du service Insertion Emploi et du service Culture et Sports, faire évoluer le projet vers un élargissement des seuls critères du RMI aux critères plus larges de la précarité. Nous pensions avoir été entendus. En dernier lieu il a été décidé, il est vrai en conformité avec le projet écrit, de recentrer le dispositif sur les seuls bénéficiaires du RMI. S’il n’a pas été possible cette fois d’ajuster en temps réel le projet à l’évolution de notre pensée, je pense que pour une éventuelle prochaine édition de cette opération, il faudrait mettre plus de souplesse dans les critères qui permettent de se porter candidat.

Le statut de RMIste n'est pas le seul indicateur de précarité. Il me semble qu’il serait bon d’élargir l’accessibilité à ce projet porté par le Conseil Général et le Syndicat Potentiel. Encore une fois, et comme nous l’avons déjà constaté dans Précaritas, les situations de précarité sont multiples (RMI, ASS, fin de droits, emploi à temps partiel non ou peu qualifié, sans papier...),toutes aussi singulières que les artistes qui les vivent et pourtant créent, produisent, en marge du marché de l’art. Ils méritent que l’on s'interroge sur la place qu'on leur laisse ou qu'on peut aménager pour que soit pris en compte leur travail et ce qu'ils ont à dire, à partager.

Les 5 lauréats pour cette année sont donc:
Anne-Céline Bossu
Stéphanie Douai
Mohammed El Mourid
Sonia Poirot
Dominique Starck.

Ils exposeront leur travail ainsi qu’une création réalisée dans le cadre d’OTA du 1er au 23 septembre 2008 au Conseil Général.

Aux mêmes dates, une exposition au Syndicat Potentiel présentera les étapes de leur processus de création tandis que sur le stand du Conseil Général à la Foire Européenne de septembre seront présentés l’ensemble des 62 candidats, rassemblés au sein d'un catalogue qui proposera des bons permettant d'offrir des temps rémunérés de création à tous les candidats ayant participé au dispositif, rmistes ou pas.

Comments




Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n