Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2016 «   Archives 2014 «  

26 au 30 mars 2014 - TRAVAIL. Ô Noir - Jade Tang, François Malingrëy, Baptiste Filippi, Nicolas Pasquereau, Jean Charles Andrieu de Levis, Elodie Lascar, Matthieu Chiara, Eugène Riousse, François Bauer

Capture-d-ecran-2014-03-20-a-14-08-53.jpg
De la graphite à la photographie, de l'ombre aux ténèbres, la première exposition menée par le collectif Travail invoque le Noir comme paysage d'expérimentation plastique, politique et spirituel.

Avec les pièces de : Jade Tang, François Malingrëy, Baptiste Filippi, Nicolas Pasquereau, Jean Charles Andrieu de Levis, Elodie Lascar, Matthieu Chiara, Eugène Riousse, François Bauer.

Exposition réalisée sur une proposition et un commissariat de François Bauer.




Le collectif TRAVAIL regroupe de jeunes artistes, plasticiens, illustrateurs, designers récemment diplômés de l'Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg ( Haute Ecole des Arts du Rhin ) désireux de développer une pratique contemporaine et interdisciplinaire dans le domaine des Arts en général.

TRAVAIL. Ô Noir
VERNISSAGE le MERCREDI 26.03 à partir de 18H
EXPOSITION du JEUDI 27.03 au DIMANCHE 30.03 2014


Au Syndicat Potentiel, 13 rue des couples Á Strasbourg
T. +33 0(3) 88 37 08 72







Les différentes manifestations d’art contemporain « Noires » ayant pu animer le paysage régionale durant l’année 2013 ont marquées leurs temps et soulevées des questionnements. (NOTE) L’exposition présentée par le collectif Travail tente de dévoiler une rencontre avec cette couleur mystérieuse, laissant alors tomber le coté qualificatif du Noir pour s’en saisir en tant que sujet.
De cette façon, les pièces produites pour cette exposition sont le résultat de la confrontation directe de pratiques différentes avec cette couleur mystérieuse chargée de sens multiples. Le résultat reste certes qualifiable de « Noir »,  mais le désir de construire une pratique actuelle semblait concorder avec l’envie de revenir à la source pour mieux l’appréhender. Comprendre et s’interroger sur le Noir, cette environnement violent et absent ayant vu naitre l’art premier dans une obscurité bordée de parois sombres teintés d'empreintes au carbone. Mettre en lumière ce Noir sans le faire reculer, l’apprivoiser, afin d’expérimenter un champ restreint, que chacun pourrait ainsi se réapproprier.
Aussi face à une contemporanéité de plus en plus difficile à appréhender, Travail montre, et donne corps pour mieux dévoiler. « Ô noir » présente un adversaire identifié mais indéfini, un duel dans lequel les armes qu’on pu choisir les artistes sont de formes diverses et variées. L’humour, la fiction, la symbolique, l’imagination (…) sont autant de procédés utilisés au sein de l’exposition par le collectif pour se rapprocher ou se détourner de leurs adversaires communs. Ces armes, comme figées dans l’acte artistique, sont autant d’appels au public à s’en saisir à leurs tours par le biais de leurs propres imaginations et interprétations. Ainsi, « Ô Noir » propose le début d’une vision ouverte en instaurant un dialogue avec le public dans les sphères de l’imaginaire , là ou chacun sera à même de se questionner sur un éventuel possible; et si la proposition plastique contemporaine était noire?


François Bauer, Commissaire de l’exposition

Note : En effet, deux institutions alsaciennes de l’art contemporain ont durant l'année 2013 présentées 2 expositions majeures contenant dans leurs titres le mot "noir". Le MAMCS, avec l'exposition d'Annette Messager "Continents Noirs" début 2013, et le FRAC Alsace avec l'exposition de Marie Jeanne Hoffner, "Miroir Noir".


——————————


Jade Tang
Née en 1990 
Vit et travaille à Strasbourg
http://www.jadetang.fr/

S’immerger.
Je sollicite le spectateur pour imaginer "plus". Il s'agit parfois d'une invitation à la contemplation pour divaguer mais aussi à prolonger l'histoire d'une œuvre et de ce qui la constitue.
Voyager entre ce qu'elle fût, ce qu'elle est et ce qu'elle deviendra.

Oscillant entre fiction et surréel, les choses se transforment, s'usent, se dévoilent ou se racontent. En effet, dans mes réalisations précédentes, je saisis un instant de la vie de la matière, d'un objet, d'une architecture ou d’une lumière, au moment opportun pour en tirer son potentiel narratif. J’alterne mon point de vue entre spectateur du quotidien et celui de créateur d'images.

Dans mes différents travaux, le spectateur est convié à partager les rôles de témoin et de narrateur.


——————————


Mathieu Chiarra
Né en 1983 
Vit et travaille à Strasbourg
http://matthieuchiara.eklablog.com

Dans ma pratique de la bande dessinée, j’invite le lecteur à observer mes personnages s’embourber dans les situations grotesques que je leur fais jouer. J’ouvre une porte sur un univers qui ne se situe jamais tout à fait loin du nôtre, mais dans lequel
tout peut arriver. Jamais je ne cherche à ridiculiser mes personnages et lorsqu’ils sont désarmés je fais intervenir l’extra- ordinaire pour les sortir de la cruelle banalité.Parallèlement je mène des recherches graphiques par le biais de la gravure, afin de remettre en question mes compétences d’illustrateur


——————————


François Malingrëy
Né en 1989 
Vit et travaille à Strasbourg
http://cargocollective.com/francoismalingrey

Né le 17 septembre 1989 à Nancy, j’étudie aux Beaux Arts D’Épinal puis aux Arts Décoratifs de Strasbourg. C’est le travail de l’illustration qui m’ »a amené à la peinture. Ou l’inverse. Ou les deux. Enfin bref l’important c’est de raconter ce qu’on a à raconter. Et moi qu’est ce que je raconte? Je laisse venir et je constate. Une violence sourde que l’étrange vient mettre en péril, et si ce n’était qu’une blague? Une mise en scène? Un jeu? Et bien si s’en est un, il n’a pas l’air drôle.


——————————


Baptiste Filippi
Né en 1988 
Vit et travaille à Strasbourg
http://www.baptistefilippi.com

Jeune diplômé de la HEAR en section illustration et co-fondateur de la revue Vignette, mon engagement artistique se porte tant dans la réalisation personnelle d’un univers graphique et narratif que dans l’expérience collective de concevoir et diffuser un ouvrage périodique. Soucieux des qualités sensibles de l’objet livre et de l’héritage des techniques artisanales, je m’intéresse également à la pratique de la lecture sur l’interface numérique ainsi qu’à ses enjeux naissants


——————————


Eugène Riousse
Né en 1990 
Vit et travaille à Strasbourg
http://www.eugeneriousse.com/

Diplômé des Arts Décoratifs de Strasbourg en section illustration et de l’École Estienne en section gravure, je poursuis mon travail entre bande dessinée, illustration, image imprimée et édition. Cofondateur de la revue Vignette et collaborateur aux éditions 2024, ma pratique consiste à concevoir un projet narratif et graphique depuis sa conception jusqu’à sa réalisation matérielle. Outre une pratique de l’image qui passe essentiellement par le dessin, j’ai à coeur de défendre des projets collectifs qui ont pour objectif de sortir chacun d’une pratique solitaire et d’une discipline. Mon travail théorique s’axe principalement sur l’histoire de la bande dessinée et ses moyens de diffusion et sa conservation.


——————————


Jean Charles Andrieu de Levis
Né en 1989 
Vit et travaille à Strasbourg

Une narration dessinée n’a pas de limite. Elle prend des formes différentes. Conduite par une lecture particulière du dessin, le regardeur/liseur l’éprouvera  alors selon l’expression qu’elle prendra. Dans mon travail, j’essaye d’expérimenter ses différentes  formes en repensant le lien qui les unit avec le lecteur.


——————————


Elodie Lascar
Né en 1984 
Vit et travaille à Strasbourg
http://elodielascar.tumblr.com

Des palmiers, du soleil, assise à mon bureau, c’est toujours un bon début à une histoire.


——————————


François Bauer
Né en 1986 
Vit et travaille à Strasbourg
http://fbauer.tumblr.com

C’est par un travail entre l’analyse architecturale, la prospective utopique et une approche politique, que j’aborde le développement de formes entre art et design, entre objet et fétiches.


——————————


Nicolas Pasquereau
Né en 1988 
Vit et travaille à Strasbourg
http://aventuremoderne.tf

Aujourd’hui mon intérêt prédominant est d’utiliser mes compétences graphiques au profit d’une utilité publique collaborative qui me tient à cœur. Parallèlement à ma démarche graphique, je développe une activité visuelle en lien avec l’exploration de nouveaux espaces. Je cherche ainsi des territoires inconnus situés entre réalité et fiction, entre web et tangible.

Comments


Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n