Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2016 «   Archives 1998 «  

1998 - Nicolas Simonin & Hervé Roelants



simonin2.jpg
simonin1.jpg

12/11 au 20/12/98 : Simonin/roelants, dessins, installation

Nicolas Simonin et Hervé Roelants

Une installation en commun sur le thème de l'image et du passage. : (Photo DNA) Dualité de la conception, travail à quatre mains, cette installation, réalisée par Nicolas Simonin et Hervé Roelants, n'est pas la première réalisation en commun. L'un habitant à Strasbourg, l'autre à Belfort, ils ont suffisamment d'affinités pour conduire des projets ensemble, ayant reçu la même formation. Sur le thème de l'image et du passage, ils ont occupé ces lieux, soucieux que ce qui se voit d'une salle, engage à poursuivre la visite dans la suivante et réciproquement. Le premier espace est donc tramé par des câbles tendus verticalement du sol au plafond, espacés de 60 cm pour qu'une personne puisse emprunter ces couloirs de transparence. Le jeu de parallèles, qu'on est contraint de traverser, prend un aspect monumental par la répétition ordonnée d'un câble banal. Doit-on y voir une cage, un déambulatoire, une forêt de métal à l'orée de laquelle l'image en noir et blanc témoigne d'une présence humaine ? Par l'assemblage de grands formats peints à l'acrylique rehaussé de craie grasse, on retrouve une sorte de trame plus picturale avec un graphisme, des traces, des empreintes, des rythmes, des reprises, des collages de polaroïd dont seule la face noire apparaît. Il y a eu photographie de la forêt des câbles mais puisqu'ils sont là sous le regard tout en tension et crochets, leur image est retournée pour s'intégrer dans le vaste patchwork des peintures faites en commun. Les deux plasticiens ont voulu cet échange entre l'oeuvre fixée au mur et celle en volume mettant en rapport leur caractère éphémère. La peinture n'est pas plus importante que le chemin qui y conduit et par un aller et retour se concrétise l'idée de passage.

JC

Comments




Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n