Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2016 «   Archives 2006 «  

BILAN du Groupe ART3 de l'ESAD Strasbourg



bilan_joker.jpg
BILAN du Groupe ART3 de l'ESAD Strasbourg

Lorsqu’un artiste montre son travail, cela s’appelle « exposition », lorsqu’un étudiant en art montre son travail cela s’appelle « bilan ». Nous avons choisi d’expérimenter une « exposition de bilans » avec le désir d’interroger quelques règles de l’institution artistique… mais aussi avec le désir de créer une situation vraie ; potentiellement vraie. Vous êtes tous invités à rencontrer le « BILAN-SILENCE (semestre 1) » proposé par les 22 étudiants du groupe ART3 de l’école Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg.

Andréas Thiranos / Antoine Vandendriessche / Ophélie Pruvost / Valentine Siboni / Jonathan Debrouwer / Philippe Gilmert / Julie Baldeck / Anne-Chloé Mérigot / Thierry Garat / Arnaud Astier / Sayeh Sarfaraz / Caroline Barc / Emilie Grandjean / Audrey Gleizes / Fanny Chassot / Judith Grynszpan / Agnès Bourgeois / Kamel / Maxime Blanpain / Zahra Poonawala / Alexandra Pianelli / Zoé Chantre

Le lieu : Le Syndicat Potentiel (13 rue des couples 67000 Strasbourg)
Les dates : Mercredi 13 et Jeudi 14 décembre 2006
Les horaires du possible :
€ Mercredi 13 de 14h30 à 20h « Bilan-Silence, état dialogue 1 »
€ Mercredi 13 de 20h à 24h « Bilan-Silence, état programme »
€ Jeudi 14 de 11h à 21h « Bilan-Silence, état dialogue 2 »

bilansilence.jpg

Voir la page des Photos de Francisco Ruiz de Infante (oeil de poisson) et de Pierre Mercier (les autres)

merci encore pour la confiance.... images de moments recents... amitiés Francisco

Comments

Ces quelques heures dans l'après midi ou trônait le silence étaient tres appaisantes, c'est rare d'être parmi 20 autres personnes et dialoguer silencieusement. (très rare!)

Chuchotemements, discussions dans les tuyaux, mimes, papier crayons. Les gens de l'extérieur venaient et restaient longtemps. Déballage d'un , deux cartons.. mais quant on commence avec un , on veut tous les ouvrir... des 'cartons surprises' a laissé un spectateur sur la frise-chronique in situ d'une étudiante. Il y avait en tout 24 cartons, (soit le nombre d'étudiants dans ce groupe art3). Le canapé/videoprojection home cinema était tout le temps rempli, de... 3 personnes (car 3 casques uniquement) il fallait négocier pour s'y assoir apres.

Pour dialoguer on pouvait se retrouver dans la salle 'RESERVE' du syndPotentiel , dans une sorte de confessional , en parlant devant une caméra à une autre personne à sa gauche derrière rideau noir (qui elle aussi était devant une caméra) . Ces deux flux étaient retransmis- sans son- à l'entrée du SyndicPotentiel. On pouvait aussi se rendre compte de ce silence en portant le casque accroché au mur. On ne se rendait pas tout de suite compte que ce silence était celui dans lequel on était, car il y avait un micro hypercardioide suspendu dans la salle adjacente, visible mais pas trop, qui retransmettait ce qu'il prenait avec dix secondes de délai. Il y en a qui ont pris ce dispositif comme un jeu, en 'laissant des messages' au micro qui 10 secondes plus tard quelqu'un pouvait écouter du casque. Lors d'une présentation bilan publique plus tard dans la soirée, une étudiante présentait son travail. Depuis le casque on pouvait et entendre ce qu'elle disait dans la salle à coté en direct et le son retransmis delayé. Ca collait bien a son propos, car elle parlait de 'double identité'.

z

posted by 212.198.140.6 on Dec. 14 2006 on Dec. 14 2006 reply ·  quote · edit · delete

 

Le mutisme de l’univers s’empare de nous parfois et cela fait en nous un silence trop assourdissant pour être partagé [ La maladie du sens ] Bernard Noël

Voici que les hommes s’échangent maintenant les mots comme des idoles invisibles, ne s’en forgeant plus qu’une monnaie: nous finiront un jour muet a force de communiquer. [ Devant la parole ] Valère Novarina

-Eva: Que dites-vous, Mademoiselle? -Geneviève: Moi, je me tais. -Eva: Vous n'en donnez pas l' impression. Votre silence domine nos voix. -Geneviève: Chacun se sert de son langage. [ Siegfried ] Jean Giraudoux

Ce qui obscurcit presque tout c'est le langage - parce qu'il oblige à fixer et qu'il généralise sans qu'on le veuille. [ Cahiers I, Langage ] Paul Valéry

Tout vrai langage est incompréhensible. [ Ci-Gît ] Antonin Artaud

Le langage politique est destiné à rendre vraisemblable les mensonges, respectables les meurtres et à donner l'apparence de la solidité à ce qui n'est que vent. George Orwell

Le langage sert généralement à parler et à penser; en politique, il sert à se taire. André Frossard

Le vrai et le faux sont des attributs du langage, non des choses. Et là où il n'y a pas de langage, il n'y a ni vérité, ni fausseté. [ Léviathan (1651) ] Thomas Hobbes

Je ne refuse pas de raconter une histoire, je veux parvenir à donner la sensation sans encourir l’ennui d’avoir à la communiquer. Francis Bacon

Alors il demanda a l’enfant suivant a titre questionatif: “Exprimez-vous avec des idees non parlées, à titre nominatif; et dansez-nous la liste des questions non posées par les mots.” [ L’espace furieux ] Valère Novarina

posted by 212.30.123.98 on Dec. 20 2006 on Dec. 20 2006 reply ·  quote · edit · delete

 

Vous pouvez suivre le travail du groupe ART3 de l'ESAD et quelques autres activités sur le site du Laboratoire en réseau !!!-stg.net/

posted by Pierre Mercier on June 24 2007 on June 24 2007 reply ·  quote · edit · delete

 

Pierre Mercier : le lien : http://www.esad-stg.net/

posted by jeff on June 24 2007 on June 24 2007 reply ·  quote · edit · delete

 




Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n