Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2016 «   Archives 2008 «  

2008 - Precaritas - Bilan d'Exploitation au 31/12/2007



bilan07.jpg
RIMG1209OK.jpg

RIMG1210OK.jpg

RIMG1211OK.jpg

RIMG1212OK.jpg

bilanv.jpg

Précaritas action contingente pour l’emploi des artistes : Bilan d’exploitation au 31/12/2007

Du 15 mars au 12 avril 2008 - Vernissage le vendredi 14 mars à partir de 18h Ouvert tous les jours (sauf lundi et dimanche) de 15h à 19h et les 15 et 16 mars de 14h à 20h dans le cadre du Week-end de l'Art Contemporain - Entrée libre

Le Blog Précaritas et le Guichet Unique avec les 891 restitutions des cinq artistes plasticiens salariés Catherine Gier, Cédric Alby, Delphine Rigaud, Taysir Batniji et Xelo Bosch - Les contrats de travail, fiches de paie, conventions, factures, lettres, mails... - Les notes silencieuses - Les films de Stéphanie Leininger et d'Anyway Films Productions - Les peintures de Cédric Geney

Au Syndicat Potentiel 13 rue des couples 67000 Strasbourg - Tél 03 88 37 08 72 http://precaritas.free.fr &http://syndicatpotentiel.free.fr

«Bilan d’exploitation au 31/12/2007» et Précaritas sont conçus par Francis Guerrero et réalisés par le Syndicat Potentiel Strasbourg avec le soutien de la DRAC Alsace, de la Région Alsace, du Conseil Général du Bas-Rhin et de la Ville de Strasbourg

Guichet_Unique_FRAC_007.jpg

Avant propos

L’exposition Precaritas - BILAN D’EXPLOITATION au 31/12/2007 clôture l’action contingente pour l’emploi des artistes PRECARITAS qui a eu lieu du 1er avril au 31 décembre 2007 et qui a consisté en l’emploi de 5 artistes plasticiens qui, malgré une pratique artistique avérée, étaient dans une situation sociale précaire.

En contrepartie d’une rémunération qui reconnaissait l’effectivité de leur travail, les artistes sélectionnés ont restitué sur un blog accessible à tous, ainsi que dans une installation visible au FRAC Alsace, leur quotidien, leur façon de fonctionner à travers des images et des textes qu’ils ont posté hebdomadairement.

Cette action a pue être réalisée grâce à l’utilisation de dispositifs de retour vers l’emploi (Contrats d’Accompagnement vers l’Emploi, Contrats d’Avenir), c’est à dire en transformant ces aides issues du plan de cohésion sociale en bourses d’artistes.

Au delà de l’accumulation et de l’élaboration des récits singuliers des 5 artistes, cette œuvre a également permis de poser la question de la place de l’artiste dans la société, à travers sa rémunération mais aussi à partir de la façon dont il rend compte de sa pratique et dont il participe aux instances sociales qui régissent notre rapport au monde.

Le dispositif Précaritas fut jalonné de plusieurs étapes ou moments forts : la sélection nationale, les restitutions, les diverses conférences, les rencontres, les publication, les retours venus de toute la France, la formation à Niederhaslach.

L'exposition finale qui aura lieu dans un premier temps à Strasbourg permettra de matérialiser l'action et d'en faire l'inventaire et le bilan ; de montrer qu'à côté des modèles dominants du marché de l'art et de l'art dit « contemporain » il existe aussi un art qui ne rentre pas dans les logiques de spéculation financière, qui s'inscrit dans des réalités sociales qui en constitue sa matière première (le quotidien, la vie administrative, les situations sociales...), et dont l'objet est de questionner le vivant en proposant de nouvelles formes pour les organisations sociétales.

Aussi il nous a semblé important à la fin de cette expérience originale et encore peu éprouvée, de faire participer le public au moyen d’un dispositif ludique qui permettra aux visiteurs de l’exposition de s’exprimer et de prolonger les questions initiées ici quant à place possible et souhaitable réservée à l’artiste et à l’art dans le monde d’aujourd’hui.


Francis Guerrero, mars 2008

Questions Silencieuses :

1. Y a-t-il un secret dans Précaritas?

2. Faut-il ou non soutenir les artistes qui fonctionnent en-dehors d’une logique de marché?

3. (Sans être artiste), avez-vous déjà eu la sensation de porter de l’art en vous?

4. Le rôle de l’art est-il de révéler les mécanismes du présent?

5. Une des fonctions de l’œuvre d’art est-elle de participer du débat public?

6. Qu’est-ce qui pour vous fait œuvre dans Précaritas?

7. Les formes de l’art sont-elles nécessairement déterminées par l’économie du système dans lequel elles surgissent?

Comments




Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n