Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2016 «   Archives 2015 «  

29 oct au 08 nov 2015 - Jeu de Mémoire | Erinnerungsspiel | Memory Game - Vanessa Lenzi

carton-memory-ok3.jpg
(Double exposition à Strasbourg & à Karlsruhe)

En 2003, Vanessa Lenzi a traversé l’Allemagne, de Strasbourg à Auschwitz en parcourant tous les mémoriaux des camps.
Douze ans après, ce voyage a mené à l’installation Erinnerungsspiel et le jeu-objet « Erinnerung », une réponse au « Memory » de notre enfance que nous vous invitons à activer ici.

http://vanessa-lenzi.hautetfort.com/archive/2013/08/16/le-jeu-memory-de-ravensburger-5142045.html
http://www.kisskissbankbank.com/erinnerung-edition-d-un-jeu-objet-d-art

EXPOSITION DU 30 OCT AU 08 NOV 2015
VERNISSAGE LE JEUDI 29 OCT 2015 À 18H

OUVERTURE DU MARDI AU SAMEDI + LE DIMANCHE 8 NOV DE 15H À 19H

Sur Facebook : https://www.facebook.com/events/1923958284496120/

Au Syndicat Potentiel, 13 rue des couples Á Strasbourg
T. +33 0(3) 88 37 08 72








carton-memory-ok2b.jpg


2003 hat Vanessa Lenzi Deutschland durchquert, von Strassburg nach Auschwitz und durch alle KZ-Gedenkstätten.
Zwölf Jahre später hat diese Reise zur Installation
« Erinnerungsspiel » geführt und zu dem KunstSpielObjekt « Erinnerung », eine Antwort auf das « Memory » unserer Kindheit. Wir laden Sie herzlich ein, es hier zu aktivieren.

http://vanessa-lenzi.hautetfort.com/archive/2013/08/16/le-jeu-memory-de-ravensburger-5142045.html
http://www.kisskissbankbank.com/erinnerung-edition-d-un-jeu-objet-d-art

AUSSTELLUNG VOM 16. DEZ 2015 ZUM 22. JAN 2016
VERNISSAGE AM 15. DEZ 2015 UM 18.30 UHR
ÖFFNUNGSZEITEN : MONTAG - DONNERSTAG 10-12H30 14-18H, FREITAG 10-12H30

Stiftung Centre Culturel Franco-Allemand de Karlsruhe
POSTGALERIE (3 O.G) KARLSTRASSE 16 B, KARLSRUHE http://WWW.CCF-KA.DE/
T +49 721 160380 info@ccf-ka.de



PRESENTATION DU PROJET

Le voyage
Mon projet prend naissance pendant l'été 2003 : après une quinzaine d'années de vie en France, je ressens subitement la nécessité de me confronter physiquement à l'histoire de mon pays natal, l'Allemagne. Je pars pour un long périple à travers l'Allemagne, de l'ouest à l'est, du sud au nord, à travers tous les anciens camps nazis, jusqu'à Auschwitz. J'ai besoin de traverser cette histoire, j'ai besoin de toucher le sol, de marcher le long des baraques, de sentir l'odeur du vieux bois et de rencontrer les gens qui travaillent là aujourd'hui, dans ces camps transformés en mémoriaux.

Le film et les aquarelles
Je voyage seule, avec ma caméra et mon journal de voyage. Je filme et j'écris. Le montage des séquences aboutit à une ébauche filmique d'une vingtaine de minutes, un fragment qui reste en suspens jusqu'au jour où je décide de le révéler : chaque semaine, je peins une aquarelle à partir d'un arrêt sur image de ce fragment filmique. Je choisis intuitivement l'image et la transforme, la métamorphose en aquarelle.


Capture-d-ecran-2015-10-25-a-20-44-31.jpg
Découvrez l'ensemble de mes aquarelles ici :
http://vanessa-lenzi.hautetfort.com/album/72-aquarelles/page1/


Capture-d-ecran-2015-10-25-a-20-44-55.jpg
«  Erinnerung»: Le jeu « Memory » revisité par la mémoire....

Je peins sur des feuilles carrées (40x40cm). Chaque semaine une nouvelle aquarelle s'ajoute. Je les accroche au mur et remarque que certaines images fonctionnent en couple, parfois de façon évidente, parfois de manière cachée. Je me rends compte qu'il y a une correspondance avec le jeu de mon enfance qui m'a beaucoup marqué, le « Memory ».

Dans ce jeu, il s'agit de trouver des paires d'images parmi les cartes qui sont posées, face cachée, sur la table. Ce jeu a été commercialisé par la maison d'édition allemande Ravensburger en 1959, 14 ans après le régime nazi, et Ravensburger possède tous les droits sur le nom « Memory ». Ainsi, dans cette Allemagne d'après-guerre, rapidement transformé par le miracle économique, dans cette Allemagne où on continuait à jouer et à fonder des familles, on commençait à jouer au "Memory", tout en tournant le dos à l'Histoire. Encore aujourd'hui, ce jeu est très populaire en Allemagne et ailleurs aussi.

Frappée alors par cette correspondance, je décide de réaliser 72 aquarelles, le nombre de carte d'un jeu Memory classique, et de faire de mes aquarelles un jeu « Memory »: « Erinnerung »!


Capture-d-ecran-2015-10-25-a-20-45-08.jpg
Mon jeu « Erinnerung » fait pendant à l'original : le triangle bleu, le logo de Ravensburger, est rouge, à la place du nom anglais, il y a la traduction allemande et l'imprimé diagonal bleu sur blanc au verso des cartes est blanc sur bleu. De plus au lieu de répéter juste le nom Ravensburger, le texte représente des fragments découpés de l'intégralité de mon journal de voyage. Dans mon jeu, ce n'est pas la bonne mémoire qui va faire gagner ou perdre, il n'y a pas de gagnant ou de perdant : il y a la mémoire possible.


Le jeu se trouve au cœur de l'installation « Erinnerungsspiel ».


Capture-d-ecran-2015-10-25-a-20-45-27.jpg
Au milieu de la salle d'exposition sont réunies quatre tables à manger familiales et sur ces tables sont empilées une trentaine de boîtes de jeu fermées et ouvertes, ainsi que des cartes, posées les unes à côté des autres, ou en tas. Autour de la table se trouvent 16 chaises dépareillées qui invitent à prendre place.
Sur les murs autour sont accrochées les 72 aquarelles en groupe de 9.
A quelques centimètres des quatre murs se trouvent quatre écrans plats reliés à des lecteurs-DVD. Les écrans tournent le dos aux visiteurs. Le fragment filmique réalisé lors de mon voyage sera diffusé en boucle et restera caché. Seule la bande sonore sera audible. Elle est composée de sons in et d'une voix-off qui lit mon journal de voyage dans son intégralité. Deux lecteurs diffusent la voix en langue allemande, deux en langue française. Le fait que les quatre lecteurs ne soient pas synchronisés aura comme effet un brouillage des voix. Le visiteur doit ainsi s'approcher d'un des lecteurs afin de pouvoir distinguer clairement une voix.
 
...itinérante
L'installation a déjà trouvé deux lieux d'accueil et sera montrée du 30 octobre au 8 novembre 2015 au Syndicat Potentiel à Strasbourg/France et du 16 décembre 2015 au 22 janvier 2016 au Centre Culturel Franco Allemand à Karlsruhe/Allemagne.

L'idée est de faire voyager l'installation à travers l'Allemagne jusqu'en Pologne, un trajet correspondant à celui que j'ai fait à l'origine avec ma caméra et mon journal de voyage...
  
Lisez plus sur "Erinnerungsspiel" sur mon blog:   http://vanessa-lenzi.hautetfort.com/


Biographie

Née à Stuttgart, j'ai quitté l'Allemagne l'année de la chute du mur de Berlin pour Paris d'abord, puis pour Strasbourg où j'ai fait des études d'arts plastiques. J'ai terminé mon master avec une installation intitulée « Fleckenküche / Cuisine de taches » dans les bâtiments désaffectés de la douane sur le quai de la gare de Kehl. Puis, je suis allée à Poitiers pour faire des études de réalisation de documentaire de création. J'ai réalisé deux moyens-métrages documentaires, puis à la naissance de ma fille Elena, j'ai passé le concours pour devenir professeur d'arts plastiques. Depuis 2011, j'enseigne les arts plastiques à l'École Européenne de Strasbourg.

Comments


Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n