Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Categories «  

Festival Strasbourg Méditerranée

on Nov. 20 2015

27 nov au 12 dec - Cartographies Subjectives II - Coll. - Festival Strasbourg Méditerranée

12:10 pm ~ 2015 ~ Festival Strasbourg Méditerranée

Capture-d-ecran-2015-11-20-a-12-09-27.jpg
Une dizaine d’artistes et de chercheurs présentent des cartes narratives, géopolitiques ou utopiques de territoires imaginés, vécus ou traversés. Présentée dans le cadre du Festival Strasbourg-Méditerranée, l’exposition est le volet final d’un cycle de deux expositions collectives qui explorent la cartographie subjective

1. «CONTRE-CARTOGRAPHIES» Julien Bousac, Alex Chevalier, Antonio Gallego & étudiants de l’Ensas*, Horizome (Collectif), Sabine Réthoré, Till Roeskens

«CONTRE-CARTOGRAPHIES» présente des cartes qui ont en commun de renverser ou de jouer avec les représentations habituelles d’un territoire donné, dans leurs dimensions géographique, multi-culturelles et subjectives.

*Des restitutions sur la « ville utopique » - réalisées sous l’impulsion d’Antonio Gallego avec ses étudiants de deuxième année d’architecture à l’ENSAS - compléterons l’exposition.

2. «CARTOGRAPHIES TRAVERSES» Fabien Fischer, Lauriane Houbey, Marie Moreau

«CARTOGRAPHIES TRAVERSES» est une installation triptyque réalisée par 3 artistes, en collaboration avec des voyageurs - migrants, des associations et des chercheuses du CNRS. Entre promenade sonore, cartes brodées et documentaire, se trace une cartographie de voyages migratoires, au prisme de la subjectivité de ceux qui la vivent.

BRUNCH DEBAT
samedi 28 novembre à 10h30
CARTOGRAPHIE DES MIGRATIONS DANS L’ART, LA RECHERCHE, L’ACTION SOCIALE

La recherche et la création artistique ont en commun de produire des représentations nouvelles ou inattendues de la géographie et des migrations, en décalage avec les clichés véhiculés par les médias. La discussion abordera ce qui rapproche et ce qui sépare l’art, la recherche et l’action sociale dans leurs rapports à la cartographie, au territoire, au politique et au vivre ensemble.

Débat animé par Françoise Vincent-Feria, Artiste, Professeure Théorie et pratique des arts contemporains, Université de Strasbourg
Avec : Fabien Fischer, Lauriane Houbey, Marie Moreau & Sabine Réthoré, artistes,
Smaïn Laacher, sociologie, Professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg, membre du laboratoire Dynamiques Européennes (UMR 7367)



Capture-d-ecran-2015-11-20-a-12-43-21.jpg
EXPOSITION
du 28 novembre au 12 décembre 2015

VERNISSAGE
vendredi 27 novembre à 18h

BRUNCH DEBAT
samedi 28 novembre à 10h30

Sur Facebook : https://www.facebook.com/events/908122465942641/

Au Syndicat Potentiel, 13 rue des couples Á Strasbourg
T. +33 0(3) 88 37 08 72







dazibao1.jpg
Alex Chevalier

11134047-652490294857637-2021430260931138363-o.jpg
Sabine Réthoré

Capture-d-ecran-2015-11-20-a-12-31-03.jpg
Till Roeskens

11136573-10153249861104461-692547504-o.jpg
Horizome

Capture-d-ecran-2015-11-20-a-12-08-41.jpg
Marie moreau

Cartographies Subjectives II, est présentée par le Syndicat Potentiel dans le cadre du Festival Strasbourg-Méditerranée http://www.strasmed.com

Capture-d-ecran-2015-11-20-a-12-44-10.jpg

Elle fait suite à Cartographies Subjectives I, du 25 septembre au 17 octobre 2015, dans le cadre des Journées de l’Architecture
http://syndicatpotentiel.free.fr/yacs/articles/view.php/744/




Capture-d-ecran-2015-11-20-a-12-09-51.jpg
Territoires en déplacements,
une proposition de parcours dans le Festival Strasbourg méditérannée


Parcours proposé par le Syndicat potentiel et la compagnie Scarface Ensemble

- du 18 novembre au 2 décembre, Centre administratif de Strasbourg
Exposition La Nakba, exode et expulsions des palestiniens en 1948
Proposé par Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine
http://strasmed.com/festival/portfolio_page/la-nakba/

- le mercredi 25 novembre à 18h, Librairie Kléber
Refuge, asile, hospitalité: la ville et les migrants. Avec Salah Oudahar, Strasbourg-Méditerranée, Smaïn Laacher, sociologue, Daniel Payot, philosophe, Alain Fontanel
http://strasmed.com/festival/portfolio_page/refuge-asile-hospitalite-la-ville-et-les-migrants/

- le vendredi 27 novembre à partir de 18h, Syndicat potentiel
Vernissage exposition Cartographies subjectives II
Avec Julien Bousac, Alex Chevalier, Antonio Gallego & ses étudiants de l’Ensas, Horizome (Collectif), Sabine Réthoré, Till Roeskens, Fabien Fischer, Lauriane Houbey, Marie Moreau. Proposé par le Syndicat potentiel
http://strasmed.com/festival/portfolio_page/cartographies-subjectives-2/

- le samedi 28 novembre à 10h 30, Syndicat potentiel
Brunch-débat Cartographies subjectives
Avec des artistes de l'expostion, Smaïn Laacher, sociologue, Françoise Vincent-Feria, professeure de Théorie et pratique des arts contemporains, Université de Strasbourg
http://strasmed.com/festival/portfolio_page/cartographies-subjectives-i/

- le samedi 28 novembre, de 14h30 à18h30, Salle de la Bourse
Villes en revues - Débats et salon des revues plurielles et de leurs ami(e)s
Avec les revues : Africultures • Algérie Littérature/action • Devenir • Ecarts d’identité •Etudes Tsiganes • Etoiles d’encre • Expressions Maghrebines • Hommes et migrations • Le Furet• Migrance • Migrations société • Olusum/Genèse • Revue des sciences sociales • Riveneuve continents • Sakamo • Sigila
http://strasmed.com/festival/portfolio_page/salon-des-revues-plurielles-et-de-leurs-amies/

- du 28 novembre au 12 décembre, Exposition Cartographies subjectives II, Syndicat potentiel
http://strasmed.com/festival/portfolio_page/cartographies-subjectives-2/

- le dimanche 29 novembre à 17h30, Cinéma Odyssée
Révolution Zendj Projection du film de Tariq Teguia
http://strasmed.com/festival/portfolio_page/revolution-zendj/

- le mardi 1er décembre à 20h, Salle de la Bourse
Les Migrantes, Performance de Claire Audhuy. Proposé par la Cimade
http://strasmed.com/festival/portfolio_page/les-migrantes/

- le mercredi 2 décembre à 20h, Institut culturel italien:
"Rêver l'énigme de l'origine dans Les villes invisibles" de Italo Calvino - Proposé par le Collectif les Foirades et l’Institut Culturel Italien
http://strasmed.com/festival/portfolio_page/rever-lenigme-de-lorigine-dans-les-villes-invisibles-ditalo-calvino/

- les jeudi 3, vendredi 4 à 20h30 et le samedi 5 à 17 h, salle des Colonnes Fabrique de Théâtre :
Un miroir aux images. Margarita, Penthesilea, Io - Théâtre. Organisé par la Compagnie Scarface Ensemble
http://strasmed.com/festival/portfolio_page/un-miroir-aux-images/

- le samedi 5 décembre à 16h30, Cinéma Odyssée Projection et débat:
La résistance comme espoir d'une autre ville (sur l'occupation du Parc Gezi à Istanbul en juin 2013)
http://strasmed.com/festival/portfolio_page/la-resistance-comme-espoir-dune-autre-ville/

Et aussi, du 21 novembre au 4 décembre, 5 expositions inédites à la salle de la Bourse
http://strasmed.com/festival/programme-2015/


Visuel en haut de l'article: fragment de l'île de la traverse de Julien Bousac

Permalink · Discuss · Reference this page



on Nov. 24 2014

29 nov 2014 - Alger, le cri de Samir Toumi - Lecture de Salah Oudahar - Les Rencontres de Strasbourg-Méditerranée

03:24 pm ~ 2014 ~ Festival Strasbourg Méditerranée

Capture-d-ecran-2014-11-24-a-16-18-01.jpg
«Cette ville m’assaille, elle monte et elle descend. Chaotique, elle m’épuise, ses pulsations désordonnées sont les miennes, miroir de mon incohérence, de mon chaos. Alger, ville éclatée. Alger, ville éclatante au soleil, empoissée dans la grisaille. Violente, on dit cette ville violente, je pense être violent, comme ma ville.» S. T.

Alger, le cri est le récit d’une quête : quête de soi, quête des origines. Car au gré de cette confidence, le lecteur assiste à la métamorphose du « je », à sa lente mue. Aux tourments du « moi », répondent en écho ceux d’une ville, d’un pays, et au delà, d’une région entière.

Un texte qui interpelle, sensible et déroutant. (4ème de couverture)

Cette lecture ouvre le cycle de rencontres « Mémoires et imaginaires des villes » proposées dans la perspective de la 9e édition du Festival Strasbourg-Méditerranée qui aura lieu du 21.11 au 05.12 2015 sur le thème « Rêver la Ville »

Les Rencontres de Strasbourg-Méditerranée Lecture musicale d’extraits

Alger, le cri Samir Toumi Editions Barzakh, 2013

Salah Oudahar : voix

Samedi 29 novembre 2014 à 20h

PAF : 3 euros

Au Syndicat Potentiel, 13 rue des couples Á Strasbourg T. +33 0(3) 88 37 08 72

Permalink · Discuss · Reference this page

on Nov. 9 2011

29 nov au 17 dec 2011 - Des routes et des murs - Till Roeskens

02:36 pm ~ 2011 ~ Festival Strasbourg Méditerranée

Capture-d-ecran-2013-11-18-a-02-23-04.jpg
Amateur de géographie appliquée, Till Roeskens appartient à la famille des artistes-explorateurs. Son travail se développe dans la rencontre avec un territoire donné et ceux qui tentent d'y tracer leurs chemins. Ce qu'il ramène de ses errances, que ce soit sous la forme d'un livre, d'un film vidéo, d'une conférence-diaporama, constitue une invitation à l'exercice du regard, un questionnement sur ce qu'il est possible de saisir de l'infinie complexité du monde.


Videomapping2.jpg

A l'occasion du Festival Strasbourg-Méditerranée 2011 qui met en avant la thématique des "Exils", Till Roeskens présente au Syndicat Potentiel un choix parmi ses réalisations : du premier « plan de situation » qui retrace les récits de vie des résidents du foyer Sonacotra Kibitzenau à Strasbourg, aux « vidéocartographies » par lesquelles les habitants du camp de réfugiés Aïda près de Bethléem dressent pas à pas la carte subjective de leur histoire.



Des routes et des murs
Till Roeskens

Projection du film PLAN DE SITUATION : JOLIETTE*»
, (2010)
le dimanche 27.11.2011 à 16h à l'auditorium du MAMCS, dans le cadre Mois du film documentaire
En annonce de l'exposition Till Roeskens au Syndicat Potentiel, Ce documentaire retrace les transformations du vieux quartier de La Joliette, à Marseille, qui va disparaître...

Exposition au Syndicat Potentiel du 29.11 au 17.12.2011, dans le cadre du Festival Strasbourg-Méditerranée.
ouvert du mardi au samedi, de 15h à 19h
Performance PLAN DE SITUATION #7 : CONSOLAT-MIRABEAU* le mardi 29.11 de 18h à 19h30
Vernissage le mardi 29.11 à partir à 19h30


Au Syndicat Potentiel, 13 rue des couples à Strasbourg
T. +33 0(3) 88 37 08 72
- Entrée libre



Ajoutez cet événement dans votre calendrier[b]
Capture-d-ecran-2011-09-01-a-12-17-59.jpg




plan-de-situation2-till-roeskens.jpg
Till Roeskens
PLAN DE SITUATION
#1 : Case départ


Plan de situation #1 : case départ

« Carte la plus détaillée du territoire, un plan de situation focalise le regard sur un petit fragment du monde, pour recenser ce qui en occupe la surface. Mais aussi pour indiquer ce qui à la surface est invisible : frontières, parcelles, propriétés, rapports de pouvoir qui structurent l’espace.

La situation en question ici est celle de la Résidence Sonacotra Kibitzenau, et des êtres de tous les horizons qui y vivent.

Un constat qui revenait souvent lors de nos entretiens : celui d’avoir eu une situation, une identité, de les avoir perdues et de se retrouver à la case départ.

Où irons-nous d’ici -

Debout, face à vous, récitant à la première personne du singulier, je me ferai le relais de leurs voix multiples. Conteur de récits de vies, en même temps que projectionniste de ce film documentaire en images fixes. »



plan-de-situation-till-roeskens.jpg

Plus d'informations sur Plan de situation#1



aida-till-roeskens-2.jpg
Till Roeskens
VIDÉOCARTOGRAPHIES :
AÏDA, PALESTINE


J’ai demandé aux habitants du camp Aïda à Bethléem d’esquisser des cartes de ce qui les entoure. Les dessins en train de se faire ont été enregistrés en vidéo, de même que les récits qui animent ces géographies subjectives. À travers six chapitres qui forment autant de courts-métrages potentiellement indépendants, vous découvrirez pas à pas le camp de réfugiés et ses environs, vous suivrez les trajets de quelques personnes et leurs tentatives de composer avec l’état de siège sous lequel ils vivent. Un hommage à ce que j’appellerai résistance par contournement, à l’heure où la possibilité même de cette résistance semble disparaître.

Grand Prix de la Compétition Française / Grand Prix of the French Competition
Festival International du Documentaire FID Marseille 2009


aida-till-roeskens-1.jpg
« À l’écran, rien d’autre qu’un autre écran. D’abord intacte, une feuille blanche se macule petit à petit de traits plus ou moins rectilignes. Voilà ces traits qui poussent, se poussent, s’entrecroisent, finissent par s’ordonner en dessin, en tracé, les voilà dérouler une topographie, signaler des lieux, bâtir des maisons, indiquer des parcours, décrire par le menu des écheveaux de routes, d’obstacles. Les voilà coucher des biographies planes. Six feuilles viendront ainsi lentement s’animer, au rythme de récits portés par des voix d’enfants, de femmes, d’hommes qu’on ne verra jamais. Où sont ces voix ? Derrière les feuilles. Certes, mais où encore ? Nulle part : c’est cela justement que ces voix racontent. Ou plutôt, parce que même nulle part s’entête sur un sol, elles disent qu’elles sont en Palestine. (…) »
Nicolas Feodoroff, FID Marseille 2009



videomapping-aida-till-roeskens.jpg
Production et réalisation : Till Roeskens
en partenariat avec Al-Rowwad Cultural and Theatre Trainig Center, Aida, Palestine
Chargé de diffusion / world sales : Batoutos



Capture-d-ecran-2011-11-25-a-15-22-10.jpg
*PLAN DE SITUATION : JOLIETTE
DV - 137 minutes - 2010 - Projection à l'Auditorium des Musées, MAMCS, le dimanche 27.11.2011 à 16h

Avant d’être un film d’images, c’est un film de voix, une polyphonie. Voix anonymes qui s’entrelacent, se superposent, se répondent et se contredisent. Plongée dans le corps de la ville, éclats de vie saisis dans les rues ou à travers les murs, lente errance entre les strates secrètes d’un quartier. Puzzle dont les pièces s’imbriquent difficilement les unes dans les autres.

Lieu : La Joliette, zone de l’arrière-port de Marseille ; plus précisément : un îlot, dont la moitié sera réduite en poussière avant la fin de ce « tour du pâté » aussi méthodique qu’imprévisible.

Temps : vers la fin de l’époque de la « reconquête » de nos villes, où de fragiles tours en verre fleurissaient sur les ruines des industries délocalisées.

Acteurs : quelques individus, aux intérêts contrastés, évoluant au milieu d’une opération qui les dépassait tous, même les plus haut placés.

Carte d’un échantillon du monde qui s’esquisse sous nos yeux.




plan7.jpeg
*PLAN DE SITUATION #7 : CONSOLAT-MIRABEAU
Un conte documentaire de Till Roeskens. 2011. 90 min, le mardi 29.11 de 18h à 19h30 suivie du vernissage de l'exposition

Nous mettrons quelques chaises en cercle, et je vous raconterai ce que j’ai vu et entendu là-bas, dans ce petit coin du grand nord de Marseille. Je prendrai un bout de craie et tracerai sur le sol une carte des espaces fragmentés que j’ai parcourus, de la cité Consolat au camp Mirabeau, de la zone Actisud au hameau des Tuileries, du littoral jusqu'au sommet de la colline. je vous dirai les êtres que j’ai croisés là et ce qu’ils m’ont confié de leurs vies mouvementées.



Biographie

TILL ROESKENS né le 13 août 1974 à Freiburg / Allemagne, vit à Marseille / France
Site internet : http://documentsdartistes.org/artistes/roeskens



Formation

1994-1995 Accademia di Belle Arti, Venise, Italie
1998-2003 Ecole Supérieure des Arts Décoratifs, Strasbourg, section art : DNSEP 2003 (félicitations 20/20)

Interventions collectives avec l'équipe d'artistes INTERIM : voir http://www.interim-artistes.info



Filmographie (Vidéographie, Sélection)

2010
• Un Archipel, co-réalisation avec Marie Bouts, 61 min., prod. Khiasma
• Plan de situation: Joliette, 137min., prod. Batoutos / Le deuxième souffle & associés / FRAC PACA

2009
• Vidéocartographies: Aïda, Palestine, 2008, Grand Prix de la Compétition Française, FID Marseille 2009
• De la propriété, La compagnie, Marseille



Expositions personnelles (sélection)

2010
• Pistes, collaboration avec Marie Bouts, Espace Khiasma, Les Lilas
• Analyse des Faits, Vitrine du Plateau / FRAC IdF, Paris
• À propos de certains points dans l'espace, Vol de Nuits, Marseille

2009
• Vidéocartographies, Musée-Château d'Annecy
• Déplacements, Captures espace d'art contemporain, Royan
• Déplacements, Maison de l'Image / Ecole Supérieure des Arts Décoratifs, Strasbourg
• De la propriété, La Compagnie, Marseille

../..
2003
Peut-être même que tous mes pas perdus me mèneront à ta rencontre, Syndicat Potentiel, Strasbourg



Expositions collectives / festivals vidéo (sélection)

2010
• Walking the Hinterland, Argos Centre for Arts and Media (Open Archive #2), Bruxelles
• Friedensschauplätze / Theater of Peace, Neue Gesellschaft für Bildende Kunst, Berlin
• Trafic Art : Les Formes du Temps, Saguenay, Québec
• Home Works V, Ashkal Alwan, Beyrouth, Liban
• L'Esthétique des frontières, Théâtre de Bonlieu / Imagespassages, Annecy
• Latence, Forum de l'Image / Empreintes Numériques, Toulouse
• Aires, BF15, Lyon

2009
• POLIS 21 Public Space and Boundaries of the New City. Center for Independent Culture and Youth, Zagreb, Kroatie
• Ars Cameralis, Galerie Kronika, Bytom, Pologne
• Salon de Montrouge / Biennale de la Jeune Création Européenne
• Hors Pistes, Centre Pompidou, Paris
• Identiterres, Parc Naturel de la Narbonnaise
• Frasq, Le Générateur, Gentilly
• Cartes mentales, Captures espace d'art contemporain, Royan
• Relectures, Espace Khiasma, Les Lilas
• Bandits Mages, Bourges
• Topographic, La Maison / Église des Forges, Tarnos
• Étranges images, Centre culturel franco-allemand, Ramallah, Palestine



collections publiques

FRAC Alsace
FRAC Ile de France
FRAC Languedoc-Roussillon
Musée d'Art Moderne de Collioure
Centre Pompidou (Nouveaux Médias)

Biographie complète

Permalink · Discuss · 6 links · Reference this page

on Nov. 18 2009

2009 - Mémoires agissantes - Taysir Batniji

07:34 am ~ 2009 ~ Festival Strasbourg Méditerranée

Capture-d-ecran-2013-11-18-a-01-46-33.jpg
Dans le cadre du Festival Strasbourg Méditerranée 2009

Mémoires agissantes, mémoires en travaux, mémoires occupant le présent... La mémoire appelle la conscience de ce qui est, mais aussi de ce qui n'est plus. Taysir Batniji, artiste gazaoui, mène une réflexion sur  des questions d'identité, d'existence, d'absence et de disparition. A travers des photos et des vidéos qui seront présentées, il provoque et invoque les récits, souvenirs et sentiments qui traduisent et composent le présent.

Dans la série de photographie "Pères", il fait le portrait des boutiques, cafés, usines et autres espaces de vie et de travail à Gaza… avec pour sujet les portraits encadrés des « maîtres des lieux » accrochés derrière un comptoir, sur les rayonnages ou dissimulés parmi les produits du magasin…

6-e.jpg

5-g.jpg

1-f.jpg

2-e.jpg
Taysir Batniji, Sans titre, extrait de la série Pères, 2006, tirage numérique couleur sur papier, sous diassec, 54 x 80 cm.

Dans son oeuvre vidéo, Taysir Batniji cherche autant à s'ancrer dans le réel, témoigner d'un quotidien fait d'interdictions et d'impossibilités - que de s'en libérer par la fiction et la subjectivité. Oscillant entre réalisme poétique et résistance critique, l'artiste propose une mémoire autre, une mémoire à traverser…

transit2b.jpg
depart2.jpg

Exposition du 23 nov au 12 dec 2009
Tous les jours de 15h à 19H (sauf les dimanche 29 et lundi 30)- entrée libre

Vernissage dimanche 22 novembre à partir de 18h

Rencontre publique avec l'artiste : lundi 23 novembre à 19h



Bio : Taysir BATNIJI est né le 14 décembre 1966 à Gaza, Palestine. Il vit et travaille à Paris
Il a participé à de très nombreuse expositions internationales dont voici un aperçu
2009 : Pavillon "Palestine c/o Venice" de la Biennale de Venise - "Taswir - Univers iconographique de l'Islam et modernité", Musée Martin-Gropius-Bau, Berlin
2008 : "Nos réalités", Le Quartier, à Quimper, - "Sécurité Minimum", Galerie La Bank à Paris
2007 : "Entre le désert et la mer", Biennale de Sharjah, EAU - "Pères", Musée d'Art et d'Histoire - Genève, Suisse.
Taysir Batniji est représenté par la galerie La Bank à Paris .

E-mail : t_batniji@yahoo.com
Site: http://taysir.b.free.fr/

Taysir Batniji fut l'un des 5 artistes lauréat de l'action Précaritas menée par le Syndicat Potentiel en 2007 et dont on peut suivre l'activité sur 9 mois dans cette section.


Informations sur l'artiste à lire sur Paris-Art
Interview en 7 pages
Sur l'exposition Sécurité Minimum
Taysir Batniji participe à Paris Photo 2009


Retrouvez cet évenement sur Facebook


carton-batniji-recto.jpg
carton-batniji-verso.jpg

Permalink · Discuss · 7 links · Reference this page

on Nov. 9 2007

2007 - 'La femme dans l'imaginaire colonial' ou 'le temps des regards' - Souad El Maysour

11:00 pm ~ 2007 ~ Bled'Art ~ Festival Strasbourg Méditerranée

souad.jpg
Dans le cadre du Festival Strasbourg Méditerranée 2007, Bled'art propose l'exposition

'La femme dans l'imaginaire colonial' ou 'le temps des regards' de Souad El Maysour

La femme dans l’imaginaire colonial La photographie orientaliste s'est développée pour nourrir un imaginaire spécifique. De nombreuses séries de cartes postales furent éditées et envoyées à travers toute l'Europe. Un nouveau prototype imaginaire de la femme orientale fut ainsi créé : la « mauresque ». Une typologie par ethnies était proposée légitimant l'idée que la femme indigène était une femme légère. Elle exprimait en fait d'une part un refus symbolique de la réalité sociale des femmes voilées et interdites, et d'autre part la négation de l'illégitimité de la sexualité intercommunautaire. Ces photographies n'étaient pas destinées aux colonisés. On peut se demander quel fut l'impact de ces images, et s'il est possible d'en repérer les effets au fil des générations suivantes. L'enjeu du voile et du dévoilement n'est-il pas toujours aussi actuel ? Entre émancipation politique et combat féministe? Il se peut qu’on ressente aujourd’hui autrement qu’hier ce qui est en cause dans toutes ces images. Elles suscitent un étrange sentiment qu’éveille la présence obsédante des portraits et des silhouettes. A quoi fait-il écho en nous ?

Défiant l’objectif, ces femmes restent inaccessibles. L’intensité de leur regard rend leurs visages impénétrables. Nous ne connaissons d’elles ni leur identité, ni le parcours de leur existence.

Ces femmes ont en commun le paradoxe d’un dévoilement du corps auquel résiste leur regard.

Ces âmes capturées se révèlent à la mémoire, telles des empreintes surgies d’un passé ignoré. Ainsi chacun de nous peut y poser son propre regard, s’y attarder, le faire durer le temps qu’il faut pour interroger la fascination que ces visages ont toujours suscitée.
Souad El Maysour

Au Syndicat Potentiel Strasbourg, du 25 novembre au 8 décembre 2007, de 15h à 19h - Vernissage le 24 novembre à partir de 18h - Entrée libre.

Lire aussi cet entretien avec l'artiste sur le site Cefebabel

Permalink · 2 comments · Discuss · 3 links · Reference this page

on Apr. 20 2006

2003 - C'était le paradis, hélas - Coll.

02:50 pm ~ 2003 ~ Festival Strasbourg Méditerranée

palest14b.jpg
photographies sur la Palestine

dans le cadre du Festival Strasbourg-Méditerranée

du 22 novembre au 6 décembre

Vernissage le lundi 24 novembre à partir de 18h

palest17.jpg

Permalink · Discuss · Reference this page


Information channels
Recent pages
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n