Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2016 «   Actions.spécifiques «   Précaritas 2007 «  

Plan et Outils de l'action



L’action Précaritas se décline simultanément sur deux plans:
1 - La contractualisation et l’accompagnement de 5 artistes et leur travail en réseau au sein de l’action
2 - La création des moyens et outils de production et de diffusion mis à disposition des artistes et de l’action

Présentation des outils et moyens de l’actions précaritas

-Encadrement de l’action Trois personnes salariées en CAE / CAV dans l’association constituent l’encadrement de l’action Précaritas.

Les Contrats Aidés (Plan de cohésion sociale)

Les CAE, Contrats d'accompagnement vers l’Emploi sont des CDD bénéficiant d’une aide de l’état sur une base de 80% du Smic chargé pour 25h par semaine

Cahier des charges des 5 artistes salariés:

Il décrit les obligations contractuelles des artistes employés pendant 9 mois dans le cadre de Précaritas :
-participation hebdomadaire au journal de Précaritas sur le blog
-restitution de son travail hebdomadaire de manière qualitative et horaire (écrits, visuels, sons, etc.)
-participation au catalogue de leurs travaux, oeuvres et prestations
-participation à l’élaboration des programmes de «Que 1 Télé» relatifs à Précaritas
-présence aux réunions organisées dans le cadre de Précaritas
-participation à l’exposition finale

Sélection des artistes :

Cette étape servira au recrutement des artistes engagés dans le cadre de Précaritas.
  • Un appel à candidature sera diffusé au niveau national (presse, internet), FRAAP, etc. et ANPE
  • Une première sélection sur dossier sera effectuée par le Syndicat Potentiel.
  • Une seconde sélection sera faite par un jury composé de représentants du Syndicat Potentiel, des partenaires et de membres du réseau de soutien.


Moyens et Contenus de communication :

Il s'agit de l'ensemble des moyens mis en oeuvre pour la visibilité de l'action menée.
  • Communication vers les partenaires
  • Blog spécifique du projet Précaritas en lien avec le Blog du Syndicat Potentiel (45 000 visites par an)
  • Liste de diffusion internet (2000 adresses)
  • Achats d'espaces publicitaires (Art-Press, Télérama, etc...)
  • Communication en temps réel sur le déroulement de Précaritas
  • Journal de la production hebdomadaire des artistes de Précaritas.
  • Annonces des expositions


Blog :

C'est un outil de communication contextuel et évolutif qui permet l'accès à l'ensemble des données de Précaritas.
  • Partie visible du projet, de ses acteurs, événements, etc...
  • Espace de restitution (articles, commentaires, etc...)
  • Catalogue en ligne des artistes (oeuvres, CV, prestations)


Catalogue :

Outil d'aide à la diffusion des oeuvres
  • présentation des artistes, de leurs oeuvres et des prestations possibles.


Le Box d’accueil :

C'est un dispositif d'accueil qui matérialise l'espace de dialogue
  • un box ouvert (type conseiller ANPE), mettant à disposition du visiteur tous les documents relatifs au projet, ainsi qu'une borne d'accès internet.


Salle Polyvalente :

C’est l’espace central qui est utilisé pour des rencontres de travail, vidéoprojection et expositions temporaires

Expositions :

Elles sont la finalisation des processus artistiques menés durant Précaritas.
  • Une exposition finale sera organisée à l'issue du projet, qui établira un panorama de l'action menée.
  • Des expositions parallèles se tiendront dans des lieux-relais, issus de notre réseau de soutien.


*En plus des artistes de Précaritas seront programmés:
  • un cycle d’exposition avec les plasticien invités: Hervé Bonnert, Mathieu Champenois, Phillipe Geoffroy
  • un cycle de performance hors les murs piloté par Dorothée Dupuis (voir le projet en annexe)


Que Une Télé :

Dispositif audiovisuel du Syndicat Potentiel (studio de montage, caméra numérique)
  • Il servira à l'enregistrement des contenus visuels et sonores issus de Précaritas (oeuvres multimédia, interviews, etc...)


Réseau de soutien :

Un des moyen de pérennisation de l’action passe par l’activation d’un réseau de soutien et de parrainage institutionnels et privés, dont la constitution sera confiée à un 6eme artiste (CAE occupant la fonction d’agent artistique).

Le réseau de soutien comprendra des personnalités et des structures-ressources ayant choisi d'apporter leur soutien à l'action Précaritas (financier, matériel, conseils, formation, etc...)

Comments

Caparros on Jan. 14 2007 edit · delete
:P Bonjour,je suis de tout coeur avec votre plan de recrutement de 5 artistes et j'espère vivement en faire parti! à bientôt...
Jeff on Jan. 27 2007 edit · delete
Caparros : un peu de patience on croule sous les dossiers... jeff
Miette on Jan. 27 2007 edit · delete
Bonjour, tout d'abord felicitation pour votre dispositif "precaritas" excellente idée qui je l'espère fera des émules ma question êtes vous seuls en france à tenter cette expérience ? pour ma part plasticienne sculpteur depuis trente ans et longtemps locomotive d'un projet culturel (portage associatif et support d'emplois aidés dans le cadre de la politique de la ville) j'ai trouvé les wagons fort lourds et me pose la question (posée du reste à l'anpe sans réponse) de pepinieres associatives suceptibles de porter administrativement et juridiquement des artistes porteurs d'un projet personnel ou d'un projet socio-culturel (dans le bon sens des termes) car à ma connaissance le mécénat privé et les subventions publiques ne sont attribuées qu'à des associations 1901 ou des collectivités territoriales et un artiste/une association représente une charge de travail énorme ou l'outil devient plus lourd que le projet; j'avoue que je souhaite retravailler avec une démarche artistique impliquant des partenariat et une dynamique sociale mais je recherche toujours les nouvelles bases pour ce faire. Miette Ripert plasticien sculpteur ex locomotive essoufflée
Jeff on Jan. 27 2007 edit · delete
Miette : Je ne crois pas que ca existe ailleurs, ce n'est pas un chantier d'insertion ni une pouponiere. Mais c'est reproductible, il faut une association en bonne santé avec deja des financements reguliers, une personne qui gére au minimum (salariée ou benevole), et s'appuyer sur les dispositifs de contrats aidés. Evidemment c'est un equilibre precaire... mieux quand meme qu'une chute permanente jeff



Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n