Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2016 «   Actions.spécifiques «   Atelier.d'anticipation «   Rencontres avec les artistes - anciens étudiants de l'Esad Strasbourg «  

14 mars 2011 - Intervention de Jean-Marie Perdrix - Atelier d'anticipation économique

UMP.jpg
Jean-Marie Perdrix, artiste, est notre invité la soirée du 14 mars 2011 pour une rencontre autour de différents aspects son parcours artistique et professionnel...


forme.jpg
"forme insaisissable", 4,4 x 43,5 x 14,5 cm, fonte de fer, 1987

Une rencontre avec Jean-Marie Perdrix
Artiste, ancien étudiant diplômé de l’ESAD Strasbourg en 1989
Lundi 14 mars 2011 de 19h à 21h - Entrée libre
Au Syndicat potentiel
13 rue des couples à Strasbourg

Mon travail interroge les processus de réalisation de la sculpture. A partir des « formes insaisissables» (pièces de 1986), les moulages en fonte exacerbent les contradictions éprouvées physiquement entre l’énoncé et le résultat. A travers l'objet, on assiste au processus complet, depuis la naissance en fusion de la matière jusqu'à sa formation sans aucun artifice, sans aucun ajout. La forme fait corps avec sa matérialité.

J'ai l'expérience des fonderies en Alsace, en Russie, en Corée du Sud, en Yougoslavie, au Canada, en Géorgie, au Mexique. J’ai réalisé certaines sculptures en auto-production, tandis que celles en Corée et en Russie se déroulaient dans le cadre des expositions organisées par Ponthus Hulten à l’Institut des Hautes Etudes en Arts Plastiques au cours des années 1990. Plus récemment, je travaille à Mexico avec la galerie Désiré Saint phalle.


gravitation.jpg
"La Gravitation anesthésiées", Géorgie, 1997.
Lingot en fonte de 6 tonnes environ, produit à Roustavi et déposé dans le parc Alexandro, au centre de Tbilissi. Déplacer cette sculpture est plus difficile que de la produire.

Lors de chaque séjour, j’ai recherché à investir des situations sociales, politiques, économiques, culturelles très différentes. Chaque fois, il fut déterminant d'impliquer les participants à la production des objets. L’œuvre rejoint l’action avec toutes les dimensions imposées par la réalité (ce qui est utilisable sur place) et installe une hiérarchie dans l’évaluation des nécessités matérielles et utiles.

JMP



vanite.jpg
"Vanité - vanité", moulage d’un coeur en fonte, 1995


JEAN-MARIE PERDRIX
Né le 20 janvier 1966
Vit et travaille à Paris

Formation
1989: D.N.S.E.P. Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg 1990 Institut des Hautes Etudes en Arts Plastiques de Paris

Expositions personnelles
2002: "L'Avenir est sanglante", Galerie Arlogos, Paris
2003 : "La victoire sur les sachets", Koudougou, Burkina Faso
2004: "Yambaplast", espace pour l'art contemporain Où, Marseille
2010: "Pas d’argent pas d’amis", espace pour l’art contemporain Où, Marseille


boule.jpg
"La boule à Pissi-la-nou", volume de plastique issu de la fonte de 200 litres de sachets plastiques, 2004

Expositions collectives
1990: "Le territoire de l'art", IHEAP, commissaire P Hulten, Musée Russe de Leningrad 1991: "Parcours privé", commissaire A. Furtenberg, Paris
1992: "Entre chien et loup", Magasin, Grenoble 1992: "Révolution de Palais", Palais du Rhin, Strasbourg
1993: "Future lies ahead", commissaire P.Hulten, Taejon expo, Corée du Sud
1994: "Trans-urgency", Vrsas, Yougoslavie
1997: "Le jour pendant la nuit", Galerie nationale de Tbilissi, Géorgie
2003: "Formes d'origine", Galeries Poirel, Nancy
2007: "Inclinaison", invité par Sarkis, Musée Bourdelle, Paris
2010: "todas las historias son historias de amor", Galerie Désiré Saint Phalle Mexico DF

Bibliographie
Geneviève Breerette. Jean-Marie Perdrix,
sculpteur de matière violente
Le Monde, dimanche lundi 28 avril 2002

Enseignement
2004 professeur invité au Sculpture Department, UCLA, Los Angeles

Contact
Galerie Desiré de Saint Phalle, Mexico D.F


yambaplast.jpg
En bas à droite : les "Yambaplasts" (plastique recyclés au Burkina-Faso, 88 x 36 x 12 cm, 40 exemplaires, 2002) dans la chambre à coucher d’Antoine Bourdelle lors de l’exposition “inclinaison” avec Sarkis, Musée Bourdelle, Paris, 2007

Comments




Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n