Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Categories «  

Hors les murs...

on Oct. 17

Une histoire spéculative de la catastrophe - Anahita Hekmat - Résidence Art et Territoires 2018

(new)   ~ 03:31 pm ~ 2018 ~ Hors les murs...

Capture-d-e-cran-2018-10-17-a-17-22-00.jpg
Anahita Hekmat, Profound Territories, 2011-2012 Site Internet, mapping vidéo


Quels effet ont nos actions présentes sur la construction [ou la destruction] de ”un” avenir parmi tous les avenirs possibles ?


Comment serait le future si on avait fait tel ou tel action ?
Par l’exemple ; quelle influence peut avoir la réalisation d’un projet comme Grand Contournement Ouest sur l’avenir de ce territoire et ses habitants ainsi que la faune et la flore ?

Quels sont les effets des actes de la résistance et opposition face à un tel action programmée ?

Ce projet consiste à faire une cartographie englobante les problématiques globales de la guerre, la révolte, le déplacement des populations ou encore la catastrophe naturelle dans le contexte local de la ville de strasbourg et sa région. Je vais à la recherche des faits historiques ayant touchés cette région ainsi que d’actualité présent pour construire une fiction spéculative d’un future possible. À travers le prisme de l’expérience subjective ainsi que la vision littéraire et documentaire de médias, je voudrais explorer des moyens de démontrer et de décrire la trace d’un événement réel et actuel et de ses conséquences.
Pendant cette résidence, je voudrais rassembler une gamme de documents, films, cartographies, enregistrements qui juxtaposent des époques et des espaces différents pour contempler les dimensions du passé, du présent et du futur de ce territoire et imaginer ce qui peut être l’état de catastrophe à venir et les possibles alternatives.

Pour ce projet, je peux collaborer avec des historiens, des ethnologues, des sociologues, des biologistes, des urbanistes et des activistes afin d'avoir une vision multiple de la réalité du terrain. Il s’agit à la fois d’une documentation du passé et une spéculation du futur. Ce travail se fera à partir des recherches sur place en collaboration avec des chercheurs, mais aussi des interprétations locales des récits de fiction, documentaires et images d’archives. Des fragments de textes et d’images en mouvement, réinterprétés dans le cadre du contexte locale de Strasbourg, vont être utilisés pour composer des bifurcations possibles d’une narration spéculative. Je pense par exemple au De la destruction comme élément de l'histoire naturelle d e W. G. Sebald ou No Turning Back: Life, Loss, and Hope in Wartime Syria de Rania Abouzeid.
 Je m'intéresse au travail d’archive, d’accumulation de documents et de cartographies d’images en mouvement de John Akomfrah et Angela Melitopoulos.
Je pense qu’il faudrait pousser les limites des outils créatifs à l'extrême ou encore imaginer de nouveaux dispositifs pour décrire un événement qui dépasse l'humain.

Mots clés: Catastrophe, fiction spéculative, entropie, CGO, histoire


Capture-d-e-cran-2018-10-17-a-17-22-16.jpg

Anahita Hekmat, Zona Cero, 2018 Série de photographies



Présentation générale du travail

Mon travail est centré sur l’usage de nouvelles technologies, avec une attention particulière porté à l’image en mouvement et ses relations à l’esthétique. J’utilise les médias temporels pour interroger le contexte spatial et géographique et son impact sur la perception. Ma pratique explore la relation entre le site et la mémoire, notamment dans le contexte de la mobilité contemporaine et de nouvelles formes de relation au territoire. La question de l’espace est un aspect qui me préoccupe particulièrement, en me permettant ainsi d’expérimenter des dispositifs qui m’ont amenée à explorer divers processus de collaboration, à m’interroger sur la place du spectateur et la contextualisation des images produites.

Chaque projet commence par une observation attentive et de la documentation. Je redécouvre des strates de vécues spécifiques à chaque lieu. L’espace est considéré dans sa relation avec les facteurs politiques, historiques et sociaux et comme moyen de médiation de la pensée esthétique. Je travaille en solo et en collaboration avec des ethnologues, musiciens, metteurs en scène, programmeurs et autres spécialistes, souvent sur des projets in-situ durant des résidences d’artistes.


Capture-d-e-cran-2018-10-17-a-17-23-58.jpg

Anahita Hekmat, Île-Wald, 2012 Vidéo, installation photographique

Née à Téhéran, j’ai vécu au cours de dix dernières années entre Paris, Chicago, San Juan et San Francisco. Mes derniers projets en cours retracent la mémoire collective, imaginaire de la guerre et le paysage mnémonique post-cataclysmique. Vivre et travailler en une mode de nomadisme permanente à travers de différents pays au cours des dernières années a transformé mon travail de nombreuses façons. L’importance cruciale de l’improvisation en réponse aux structures imposées, l’attention à la connaissance localisée ainsi que la notion du territoire ont été importantes pour le développement de mon travail. Je m’engage à utiliser les nouveaux médias comme moyen de communication, mais je m’intéresse également à ce sujet en tant que l’une des nombreuses formes de dialogue dans l’art contemporain.

http://anahitahekmat.net/works




La Résidence ART ET TERRITOIRE

Le Syndicat Potentiel, espace de création situé dans le quartier du Neudorf à Strasbourg souhaite à travers la résidence « art & territoire » soutenir un.e artiste visuel qui envisage un territoire spécifique comme terrain de recherche artistique et sollicite la participation d’un.e ou de plusieurs chercheur.e.s.

Le sujet principal de cette résidence est le territoire et ses représentations, étudié ou exploré dans toutes ses dimensions, y compris imaginaires, par des moyens artistiques, scientifiques ou autres.

La résidence est basée à Strasbourg. La recherche de l’artiste peut s’effectuer sur le territoire de Strasbourg et/ou de sa région. L’artiste peut se déplacer et résider dans les différents points de ce territoire selon les nécessités de sa problématique. Le Syndicat Potentiel est son point d’appui principal et le lieu où des temps de rencontre sont organisés entre l’artiste, une ou des personnalités scientifiques invitées par l’artiste, les artistes et chercheur.e.s associé.e.s et/ou membres du conseil artistique du Syndicat Potentiel, et différents publics du champ artistique, scientifique ou citoyen.

Cette résidence « art & territoire » entend l’art comme pratique de recherche expérimentale. Elle est développée par un.e artiste sur un territoire donné, associant un.e ou des chercheur.e.s invité.e.s, ainsi que toute personne rencontrée, dans la mesure où cette rencontre nourrit la recherche. La résidence n’aboutit pas nécessairement à la production d’œuvres mais implique la définition d’une problématique, d’un champ de recherche et la constitution d’un corpus d’observations, de témoignages, documents, représentations ou récits (au choix). Ce champ et ce corpus contribuent à restituer les singularités de la recherche et du territoire, et associent d’une façon ou d’une autre à la problématique et à la recherche développées par l’artiste, le, la ou les chercheur.e.s invité.e.s, ainsi que les personnes rencontrées lors de la résidence.

Plus d'information sur l'appel à candidature 2018
http://syndicatpotentiel.free.fr/yacs/articles/view.php/805/

Avec le soutien de la DRAC Grand Est


Syndicat potentiel, lieu de création, de rencontres et d’expériences artistiques
109 Avenue de Colmar à Strasbourg
Tramway A+E : Schlutfeld ou Krimmeri - Train : Gare de Krimmeri
http://www.syndicatpotentiel.org - syndicatpotentiel@gmail.com - T. 03 67 97 02 76 / 06 63 15 11 82






Collecte pour le Syndicat Potentiel :

https://www.helloasso.com/associations/syndicat-potentiel-association-le-faubourg/collectes/donner-en-ligne

S'inscrire à la nouvelle Newsletter :

http://free.us16.list-manage.com/subscribe?u=525c8623c3460690bad0c80a1&id=2789327061



Le Syndicat Potentiel bénéficie du soutien de la Ville de Strasbourg, du Ministère de la Culture (Drac Grand Est) de la Région Grand Est, du Conseil Départemental du Bas-Rhin, de ses donateurs ainsi que de l'engagement de ses membres actifs et artistes associés.

Il est membre de Versant Est (Réseau Art contemporain en Alsace), de la FRAAP (Fédération des Réseaux et Associations d’Artistes Plasticiens) et de la CNLII (Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants)

Permalink · Discuss · Reference this page



on Sep. 6

2018 - Portraits négociés - Richard Louvet - Résidence de recherche et co-création

04:39 pm ~ 2018 ~ Hors les murs...

Capture-d-e-cran-2018-09-06-a-18-35-22.jpg
Richard Louvet est accueilli au Syndicat Potentiel du 22 avril au 8 juillet et du 11 au 14 septembre 2018 dans le cadre de la résidence de recherche et de co-création sur le quartier du Neudorf et au-delà. Il est invité à explorer les modalités d’existence de l’art dans les interactions et les relations interpersonnelles au-delà des espaces dédiés à l’art. Ce temps de recherche en co- création donne lieu à plusieurs rendez-vous
entre rencontre publique, workshop, et protocole collaboratif, ainsi qu’à une restitution sous la forme d’un entretien sur la question de la place de l’autre dans le processus créatif.


Capture-d-e-cran-2018-09-06-a-18-35-40.jpg

Sur Neudorf, il part à la rencontre des habitants du quartier avec un chariot sur lequel est greffé une chambre photographique et réalise des portraits de ceux-ci. À chaque portrait est associé un contrat stipulant un partage du droit à l’image et de la propriété intellectuelle, sous forme de cession exclusive, entre l’auteur et le modèle : chaque modèle reçoit une moitié du plan film développé en négatif tandis que l’auteur conserve l’autre moitié.


Capture-d-e-cran-2018-09-06-a-18-35-47.jpg

Conformément au contrat, le modèle cède son droit à l’image à l’auteur sur une moitié du négatif et l’auteur cède son droit de propriété intellectuelle au modèle sur l’autre. L’auteur et le modèle sont libres de faire usage de leur moitié de négatif pour des tirages et des agrandissements comme bon leur semble.
éventuellement, ils s’accordent pour reconstituer l’image complète à partir de leurs moitiés respectives : la ligne de coupe est lisible sur le tirage et vient matérialiser l’accord établi entre l’auteur et le modèle pour ce Portrait négocié.
Sur Strasbourg, il propose à des artistes locaux de simuler une immolation dans le lieu de leur choix pour la série Sacrifice réalisée en film Super8, co-signée et sous-titrée par chacun des co-créateurs.

Rendez-vous

Vendredi 14 SEPTEMBRE 18H
Pot de départ

Fin de la résidence
Mercredi 30 MAI 19H
Rencontre projection avec l'artiste

Documents en consultation

Richard Louvet, Références, 2017 édition, 10 x 15 cm, 146 p.
Richard Louvet, Figures paysagères, 2015 édition de 4 cartes postales, 10,5 x 14,8 cm
thomas Lasbouygues, Richard Louvet, Conversation avec Richard Louvet, printemps 2018 entretien audio, 30 min


À propos de Richard Louvet

Né en 1979. Vit et travaille à Rennes.
Richard Louvet développe sa pratique artistique principalement à partir de
la photographie qu’il envisage comme un territoire d’échanges artistiques et d’expériences sociales.
Il travaille le plus souvent avec des groupes d’individus (scolaires, habitants, usagés) avec qui il compose des mises en scène contextuelles dans lesquelles les personnes jouent à s’approprier des rôles inédits.
Il se considère volontiers comme « portraitiste social », moins dans une manière de photographier le sujet qu’en trouvant pour chaque situation, de nouvelles solutions de prise de vue. Par le détournement et la diversification des techniques de représentation, Richard Louvet aime brouiller les frontières entre réel et fiction. Sans intention théâtrale, son rapport à l’image, dans un réel engagement politique, sonde l’image du corps social dans ses diversités et ses contradictions.
www.richardlouvet.com


Documents à Télécharger


Syndicat potentiel, lieu de création, de rencontres et d’expériences artistiques
109 Avenue de Colmar à Strasbourg
Tramway A+E : Schlutfeld ou Krimmeri - Train : Gare de Krimmeri
http://www.syndicatpotentiel.org - syndicatpotentiel@gmail.com - T. 03 67 97 02 76 / 06 63 15 11 82






Collecte pour le Syndicat Potentiel :

https://www.helloasso.com/associations/syndicat-potentiel-association-le-faubourg/collectes/donner-en-ligne

S'inscrire à la nouvelle Newsletter :

http://free.us16.list-manage.com/subscribe?u=525c8623c3460690bad0c80a1&id=2789327061



Le Syndicat Potentiel reçoit le soutien de la Ville de Strasbourg, du Ministère de la Culture (Drac Grand Est) et du Conseil Départemental du Bas-Rhin.

Il est membre de Versant Est (Réseau Art contemporain en Alsace), de la FRAAP (Fédération des Réseaux et Associations d’Artistes Plasticiens) et de la CNLII (Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants)

Permalink · Discuss · Reference this page

on May 21 2014

27 et 28 mai 2014 - 12èmes rencontres inter-associatives de la FRAAP - Fédération des Réseaux et Associations d'Artistes Plasticiens

07:27 am ~ 2014 ~ Hors les murs...

FRAAPSTG.jpg
Les prochaines rencontres inter-associatives de la FRAAP se dérouleront à la Haute Ecole des Arts du Rhin les 27 et 28 mai 2014 prochains à Strasbourg !

Temps important de la vie de notre Fédération, ces rencontres sont devenues depuis plusieurs années des plates-formes d’échanges de l’ensemble du secteur des arts plastiques.

Ces rencontres sont d’accès libre et gratuit. N’hésitez pas à contacter Julie pour toute information complémentaire : 06 51 64 79 77 // 09 84 44 26 97 ou directement sur coordination chez fraap.org

Membre du Conseil d'Administration de la FRAAP, le Syndicat Potentiel est co-organisateur des rencontres à Strasbourg.

Fondée en 2001, la Fédération des réseaux et associations d’artistes plasticiens-Fraap constitue la seule organisation professionnelle nationale représentant le secteur associatif indépendant des arts plastiques et visuels. Particulièrement dynamique et innovant, ce secteur s’est surtout développé depuis une dizaine d’années.
Forte de ses 156 membres, la fédération représente ce premier réseau d’associations d’arts plastiques déployé sur l’ensemble du territoire national.
Avec pour objectifs la structuration et la professionnalisation des associations d’artistes et le développement de ressources, la Fraap organise, chaque année depuis 2003, des Rencontres regroupant l'ensemble des associations de la fédération ainsi que les acteurs locaux. La Fraap est membre actif de l'Ufisc depuis 2013.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour afficher le programme 2014 !


fraap-rencontres-2014-programme-.jpg

Permalink · Discuss · Reference this page

on Oct. 21 2013

25 oct 2013 - Exploration et cartographie des marges : France-Etats-Unis - Projection débat

11:55 pm ~ 2013 ~ Hors les murs...

Capture-d-ecran-2013-10-21-a-17-28-45.jpg
L’Artothèque et le Syndicat Potentiel s’associent en proposant une soirée projection/débat questionnant les espaces péri urbains, leur traversée et leurs mises en perspectives culturelles et artistiques. Seront projetés UN ARCHIPEL réalisé par Till Roeskens et Marie Bouts, un diaporama de Vincent Victor Jouffe ainsi que la vidéo JOURNEY réalisée par Julie Meyer. La soirée se prolongera par une discussion où interviendront l’architecte et enseignant Pierre Litzler, le philosophe et historien Olivier Ratouis et les artistes Vincent Victor Jouffe et Julie Meyer.

Projection - débat
Vendredi 25 octobre à 18h
Artothèque de la ville de Strasbourg

Médiathèque Strasbourg-Neudorf
1 Place du Marché
67100 Strasbourg
Tel : 03 88 41 45 00
Responsable de l’artothèque : Madeline Dupuy Belmedjahed
artotheque@strasbourg.eu

En partenariat avec le Syndicat Potentiel
Dans le cadre des Journées de l’Architecture
http://www.ja-at.eu/


Vidéos projetées :
journey-final-1.jpg
JOURNEY Julie Meyer
HD - 12 minutes - 2013

La vidéo JOURNEY s’inscrit dans un projet transdisciplinaire intitulé INTERSTATE. Au commencement il y a un voyage. Une traversée des Etats-Unis en avril-mai 2013. Tout au long de cette route, les séquences filmées documentent un paysage intermédiaire. Des étapes effectuées en bordure d’autoroute révèlent les espaces dédiés au transit. Les géographies des bordures de villes sont révélées, donnant à voir des espaces inadaptés où l’usager fait face à sa solitude. Le désert est un décor sans acteurs et sans figurants. Seule une voix off déclame un journal de bord rédigé au jour le jour.


Jaquette-Un-Archipel1-308x450.jpg
UN ARCHIPEL - Marie Bouts & Till Roeskens
HD - 37 minutes - 2012

De l’autre côté du monde, il existerait un continent où les cartes géographiques ne sont pas dessinées mais chantées. Où la terre n’est pas divisée en parcelles mais parcourue par des lignes invisibles. Chacun y serait le gardien attitré d’une piste, le chanteur d’un chemin. Perdus entre les autoroutes, les centres commerciaux, les tours, les chantiers et les friches de la banlieue nord-est de Paris, nous avons proposé aux personnes croisées ça et là de vérifier avec nous la possibilité de ce continent. Nous avons suivi leurs trajectoires au travers de villes qui nous semblaient sans fin. Nous avons écouté leurs paroles.
(en partenariat avec l'espace KHIASMA Paris)
http://www.phantom-productions.org/films/un-archipel-2/


vvjouffe2.jpg
FETE FORAINE, départ des camions, petits fossés, Dinan, hiver 2001 - Vincent Victor Jouffe
projection en diaporama

“C’est une image importante car elle montre la marge de l’ancienne cité médiévale, le comblement des douves des majestueux remparts de Dinan, ma ville natale, pour les transformer en mail en espace de promenade et c’est justement cet espace qui devient le lieu de stationnement des “gens du voyage” en l’occurrence les forains. Depuis des centaines d’images sont venues enrichir cette première pellicule de 2001...”


BIOGRAPHIES

JULIE MEYER

Diplômée de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, Julie Meyer développe depuis 2007 une pratique photographique et vidéo mettant en scène des silhouettes urbaines et des zones vagues. Inspirées par les écrits d’architectes, les récits de voyages, et les romans d’anticipation, ses recherches questionnent les entre-deux et les espaces frontières. Ses travaux ont été présenté au Musée des Beaux Arts de Pont Aven aisni que dans de nombreuses galeries et festivals vidéos à Londres, Oslo, Madrid, Berlin.
Site internet : http://www.julie-meyer.com/index.html

TILL ROESKENS

Amateur de géographie appliquée, Till Roeskens appartient à la famille des artistes-explorateurs. Son travail se développe dans la rencontre avec un territoire donné et ceux qui tentent d’y tracer leurs chemins. Ce qu’il ramène de ses errances, que ce soit sous la forme d’un livre, d’un film vidéo, d’une conférence-diaporama, constitue une invitation à l’exercice du regard, un questionnement sur ce qu’il est possible de saisir de l’infinie complexité du monde. Till Roeskens a exposé Le Plateau à Paris, aux Forteresse de Salses, à la Villa Saint-Claire à Sète, au Musée d’Art Moderne et Contemporain et au Syndicat Potentiel de Strasbourg, à Langage Plus (Québec), au Musée d ‘Art Moderne de Collioure. En 2009, il a remporté le Grand Prix au FID Marseille. Il 2013-2014, il devient lauréat de la Villa Médicis à Rome.
Site internet : DOCUMENTS D’ARTISTES PACA: http://documentsdartistes.org/artistes/roeskens/

MARIE BOUTS

Marie Bouts est née et a grandi dans le Sud-Ouest, elle vit et travaille dans le Nord-Est, en ville. Elle invente des stratégies de promenade et cherche le rythme de la pensée lente. Elle coud ses pensées dans un manteau. Elle imagine une ville fondée sur des rapports de contrôle et d’exclusion, dans laquelle les humains se libèrent par la parole (Le Chemin de Ronde). Elle va servir des verres de rouge aux clochards dans des verres à pied et recueille leurs paroles (La Nouvelle Histoire). Elle se livre à une manie quotidienne : dessiner les moments vécus et cartographier les espaces entre les gens. Fait des tentatives répétées d’envol au moyen de deux cagettes à légumes cousues sur ses manches. Fait parler les maisons. Photographie le monde pour s’assurer que les autres sont bien là et qu’il est possible de vivre.
http://www.monde-crane.org/

VINCENT VICTOR JOUFFE

Né à Dinan (Côtes d’Armor) en 1968, Vincent Victor Jouffe est diplômé du département de dessin de l’ENSBA-Paris (1990) et de l’université de Paris 8. A la croisée des sciences humaines et d’une approche analytique, son travail utilise principalement la photographie et la vidéo. Depuis son installation à Saint Méloir des Bois dans une ancienne ferme, ce retour dans son territoire natal est la possibilité pour lui de questionner autant le concept de déracinement - selon la définition qu’en a donné Simone Weil - que l’évolution des formes mémorielles. Il est aussi commissaire d’exposition indépendant et rédige régulièrement des textes critiques (revues lieux-dits, Marges, In transmission)Ses œuvres sont présentes dans plusieurs collections publiques : FRAC Bretagne, artothèques de Vitré et du musée de Brest, collection de l’école des beaux arts de Paris.
Site internet : DOCUMENTS D’ARTISTES BRETAGNE : http://ddab.org/fr/biobiblio/Jouffe


Capture-d-ecran-2013-10-21-a-17-47-51.jpg
OLIVIER RATOUIS

Historien et philosophe, est professeur d’urbanisme et aménagement de l’espace à l’Université Bordeaux 3 Montaigne. Impliqué dans une réflexion sur l’urbanisme et les relations de cette discipline avec les sciences sociales, il est membre du comité de rédaction des revues Annales de la recherche urbaine, Histoire urbaine et rédacteur en chef de http://www.metropolitiques.eu/

PIERRE LITZLER

Architecte dplg, professeur à l’Université de Strasbourg, enseigne la théorie et le projet d’architecture et de design à l’Université, dans les l’Ecoles d’Architectures françaises et étrangères ainsi qu’à l‘Ecole Supérieure des Art Décoratifs de Strasbourg. Ses travaux de recherche interrogent la conception architecturale et les théories à l’œuvre dans l’architecture et le design. A travers une approche « Poïétique » (étude scientifique des conduites créatrices, la réflexion sur le « faire » dans l’art), il s’intéresse aux processus de conception et déconstruit les modes de penser, de concevoir et de produire dans le projet.



affiche-infra-ordinaire.jpg
Dans le cadre de l'exposition
L’INFRA-ORDINAIRE
Julie Meyer, Mathilde Mestrallet Gauthier Sibillat & Florian Tiedje

http://syndicatpotentiel.free.fr/yacs/articles/view.php/689/11-oct-au-2-nov-2013-interstate-julie-meyer

L'artothèque présente les oeuvres de quatre photographes interrogeant les cadres bâtis laissant apparaître des univers en mutations. La perte des fonctions architecturales et les nouveaux usages de l'espace sont incarnés par des constructions en devenir. Ici, le merveilleux côtoie le quotidien. Le banal laisse place à l'Infra-ordinaire.

EXPOSITION à l’Artothèque de la Ville de Strasbourg, Mediathèque du Neudorf, 1 place du Marché, Strasbourg
Voir aussi : www.mediatheques-cus.fr - www.julie-meyer.com -

EXPOSITION du 19 octobre au 2 novembre 2013


Dans le cadre des Journées de l’Architecture 2013 - http://www.ja-at.eu- Entrée Librehttp://www.versantest.org

Le Syndicat Potentiel est membre de Versant Est (Réseau Art contemporain Alsace) et de la FRAAP (Fédération des Réseaux et Associations d'Artistes Plasticiens)


Au Syndicat Potentiel, 13 rue des couples à Strasbourg
T. +33 0(3) 88 37 08 72




Permalink · 1 file · Discuss · Reference this page

on Mar. 6 2013

13 avril au 1er mai 2013 - Les Ateliers Urbains Bruxelles - Le Hall des Chars

08:52 am ~ 2013 ~ Hors les murs...

Capture-d-ecran-2013-03-06-a-09-28-42.jpg
Les Ateliers urbains consistent en une série de dispositifs participatifs initiés en 2009 pour donner la parole aux habitants de la région de Bruxelles sur des questions urbaines, à travers différents outils d'expression et principalement la vidéo. S'inscrivant dans un processus de long terme, ils ont donné naissance dans un premier temps à deux longs métrages documentaires, l'un sur la place Flagey et le second sur le quartier Nord, ainsi qu'à une exposition interactive intitulée BXXL

Après avoir passé une année dans le quartier Flagey et une autre au quartier Nord à réaliser deux films avec des groupes d’habitants, les Ateliers Urbains - co-produits par le Centre Vidéo de Bruxelles et le Collectif PTTL - se sont installés pour 4 mois au Pianofabriek

Au programme : une exposition évolutive et participative sur Bruxelles vue par ses habitants. Plusieurs grands thèmesy ont été déclinés (la mémoire et l’imaginaire de la ville, l’espace public, la dualisation sociale…) à travers des projections-rencontres, des balades urbaines et des marches exploratoires, mais aussi des ateliers : son, photo, écriture, affiche, super 8, vidéo, dessin de cartes mentales de la ville…

Axel Claes des ateliers urbains, Le Hall des Chars (sur une proposition du Syndicat potentiel Strasbourg) proposent au public strasbourgeois de décourvir un aperçu des nombreuses images produites par les habitants de Bruxelles sur leur ville, et de participer à son tour à des ateliers accompagnés de création d’affiche au Risographe, une sorte d’imprimante-scanner permettant un rendu ton sur ton analogue à la sérigraphie, qui joue un rôle particulier dans la qualité graphique des images émanant des habitants qui ont pu s’impliquer dans ces ateliers urbains.


Capture-d-ecran-2013-03-06-a-09-25-15.jpg
Capture-d-ecran-2013-03-06-a-09-26-28.jpg
EXPOSITION Ateliers Urbains Bruxelles [au Hall des Chars]
du 13 avril au 1er mai 2013, de 14h à 18h du jeudi au samedi

VERNISSAGE vendredi 12 avril à partir de 18h,
PROJECTION Ateliers Urbains de 12 avril à 20h


Et aussi au Syndicat potentiel :
axel-claes.jpg
EXPOSITION Etat Major #2 : Explorer et détruire - Axel Claes
[au Syndicat Potentiel] du 12 avril au 1er mai 2013, de 15h à 19h du mardi au samedi

VERNISSAGE en présence de l’artiste jeudi 11 avril à 18h + Performance au Risographe d’Axel Claes & Nicolas Zimny

ATELIERS IMPRESSION RISOGRAPHIQUE les 13 et 14 avril [au Hall des Chars] et le 1er Mai [au Syndicat Potentiel]


Au Hall des chars 10 rue du Hohwald, Strasbourg

& Au Syndicat Potentiel, 13 rue des couples à Strasbourg
T. +33 0(3) 88 37 08 72
- Entrée libre





Avec le concours de la Société Riso France
Avec le soutien du Ministère de la Culture - DRAC Alsace, du Conseil Général du Bas-Rhin et la Ville de Strasbourg.

Le Syndicat Potentiel est membre de Versant Est (Réseau Art contemporain Alsace) et de la FRAAP (Fédération des Réseaux et Associations d'Artistes Plasticiens)

Permalink · Discuss · Reference this page

on Nov. 9 2007

2007 - Les Machines Désireuses II - Savoirs en Commun à l'Auditorium du MAMCS - Dorothée Dupuis - Precaritas.

11:04 am ~ 2007 ~ Hors les murs... ~ precaritas

133.jpg
A ne pas manquer, deux événements les 22 et 23 novembre 2007 au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg auxquels nous participons...

Les Machines Désireuses II - Dorothée Dupuis propose une Soirée Performances, avec Eric Duyckaerts, Céline Ahond, Marguerite Bobey+ Lord Fifty + Les Griffons de Vendenheim, Francis Guerrero et Jean-François Mugnier, Lidwine Prolonge et Julie Vayssière avec le concours de Cécile Fisera et Franck Schuster.
Dans une tentative audacieuse de faire s'échapper la performance du white cube et de la rapprocher d'expériences immédiates et de proximité du type Cabaret Voltaire, Les Machines Désireuses, spectacle performatif enchaînant les 'numéros' de six plasticien(ne)s d'âges variés, ambitionne d'offrir un certain regard sur ce fameux 'désir' que nombre d'artistes auscultent et représentent souvent comme pris dans une dialectique entre vérité et servitude aux visées 'consomites' de la société.

Ainsi, qu'ils vous sermonnent, vous apostrophent simplement ou se contentent de déclamer ou de danser devant vous, qu'ils soient seuls ou accompagnés, voire carrément absents de la scène, qu'ils jouent de la musique ou deviennent des personnages de cinéma, les acteurs des Machines Désireuses tentent avant tout de faire corps, avec un public, une époque, un contexte, qu'il soit européen, alsacien ou congolais. Ils tentent de retranscrire la variété des expériences que les formes traditionnelles de l'art seules (le tableau, la sculpture) demeurent parfois impuissantes à exprimer, un certain goût pour l'exhibitionnisme, pour la confrontation ou la connivence avec l'autre, ce spectateur en général dérobé, inconnu.

En bonus jeudi soir Éric Duyckaerts, émérite représentant de la Belgique à la dernière Biennale de Venise, viendra clore la représentation des Machines par une de ces performances doctorales dont il a le secret. D.D.

(Voir le Machines Désireuses Who's Who en bas de page) http://www.lecommissariat.org | avec le soutien de la DRAC Ile de France

Jeudi 22 novembre 2007 À 20H, Auditorium MAMCS, 1, place Hans Jean Arp, Strasbourg
Voir aussi Les Machines Désireuses au syndicat potentiel en 2006

Art, entre Subvention et Chômage - Dans le cadre de Savoir(s) en commun, Rencontres universités société, Precaritas est invité à une table ronde intitulée 'Art, entre Subvention et Chômage', avec Stéphanie Carre, Maître de conférences , spécialiste de la propriété littéraire et artistique URS , Francis Guerrero, Artiste plasticien , concepteur de l’action contingente pour l’emploi des artistes Précaritas , Patrick Javault, Conservateur , responsable de la programmation de l’auditorium du MAMCS , Germain Roesz, professeur à l’UFR arts de l’UMB , Artiste , Yann Grinenberger, Directeur du Centre international d’art verrier de Meisenthal , Dominique Aunis, Chercheur neurobiologiste ULP.
Vendredi 23 novembre 2007 À 18H, Auditorium MAMCS, 1, place Hans Jean Arp, Strasbourg
Plus d'info : Savoirs en Commun et Blog Precaritas

Machines Désireuses Who's Who

Céline Ahond participe à Foehny exposition organisée par Glassbox à la Cité Internationale http://www.glassbox.fr/accueil.html et est actuellement en résidence chez Vidéoformes de Clermont-Ferrand (63). http://www.nat.fr/videoformes/index.html

Marguerite Bobey vient de terminer avec Edwina Hoël Ingrédients et mode d'emploi, 7 palais d'artistes kinois, un documentaire de 52 min sur les ateliers de sept artistes congolais, tels Chéri Cherin ou Moke fils.

Francis Guerrero est concepteur de Precaritas, action contingente pour l'emploi des artistes, et participe à OPA (Offre Publique d'Art) un programme d'immersion d'artistes dans des entreprises de la région Alsace. http://precaritas.free.fr

Jean François Mugnier est musicien et coordinateur du Syndicat Potentiel, Strasbourg. http://syndicatpotentiel.free.fr

Lidwine Prolonge participe actuellement au programme de résidence Critique du raisin pur à Dijon, d'octobre 2007 à janvier 2008. http://www.frac-bourgogne.org Elle est co-auteur de SCUM, spectacle mêlant théâtre et vidéo, visible le 7 décembre 2007 au théâtre de Langres. (mise en scène : Anne-Laure Lemaire, réalisation / vidéo : Lidwine Prolonge)

Julie Vayssière participe au programme OPA (Offre Publique d'Art), un programme d'immersion d'artistes dans des entreprises de la région Alsace, organisé par le Syndicat Potentiel, Strasbourg, à venir courant 2008. http://syndicatpotentiel.free.fr

Permalink · Discuss · 1 link · Reference this page

on May 5 2007

Echanges artistiques de voyage : journal de bord en japaluanie, par Stephanie Leininger

03:52 pm ~ 2007 ~ Hors les murs...

oiseaux.jpg
Konichiha

Si l'envie vous prenais de connaitre la suite des aventures de Sepaniko en Japaluanie toujours la meme adresse :
http://lemuel-en-japaluanie.blogspot.com

Matane.

voir aussi 2006 - Le Café des Sapins Retournés... à la Forêt - Steph.des bois & Coll.

Permalink · Discuss · 1 link · Reference this page

on Apr. 23 2007

au hasard des VITRINES VIDEOS...

09:41 pm ~ 2007 ~ ACECA Ateliers ouverts Accelerateur de particules ~ Hors les murs...

2 préselectionnés Précaritas à découvrir en alsace...à Mulhouse

Kenji Fashion 20 rue des Boulangers « La Cintrée » / 14’50 / Jean-Louis Billiouw Souad traiteur 4 rue Linné « L’espace entre les images » / 19’/ Céline Ahond

VITRINES VIDEOS 3 PARCOURS VIDEOS NOCTURNES Vidéo les Beaux Jours, le Quai, l’Espace Lézard et le Syndicat Potentiel s’associent aux Ateliers Ouverts pour programmer une sélection de vidéos d’artistes dans des vitrines des centres villes de Colmar, de Mulhouse et de Strasbourg. Site des ateliers ouverts

Permalink · Discuss · 1 link · Reference this page

on Aug. 14 2007

A travers champs, les images, Niederhaslach

02:47 pm ~ 2007 ~ Hors les murs... ~ precaritas

RIMG0226.jpg
A ce rythme nous ne tiendrons pas la semaine. Les discussions intenses et les nombreuses préoccupations vont nous faire péter un plomb collectif...



RIMG0225.jpg
Heureusement qu'il y a les repas de tati danielle qui transforment, même les plus sérieux d'entre nous en lutins joyeux (tartiflette, bourguignon, jambon braisée omelette parmentier, tomates farcies...)

RIMG0224.jpg
Souvent quand jeff est avec d'autres sur une photo il y en a qui le regarde drôlement mais là c'est parce qu'il crois qu'il va y avoir une nouvelle guerre froide et un retour des valeurs d'oppositions traditionnelles. Personne ne le crois et nous lui opposons une complexification des choses qui fait qu'on ne peut rien prédire.

RIMG0223.jpg
Après la tarte flambée que certain ont mangé pour la première fois...

RIMG0221.jpg
Pour l'apéro nous nous retrouvions souvent dans l'entrée de l'hôtel comme les jeunes des quartiers dans l'entrée des immeubles mais sans le risque d'être contrôlés. J'avais mis mon short bleu préféré. Tous ont cru que je revenais du footing mais c'était juste pour être plus sexy.

RIMG0218.jpg
A travers champs, ça fait du bien quand on réfléchit toute la journée au tour d'une table. Malheureusement les épouvantail ne font fuir que les oiseaux et pas les oisifs.

RIMG0214.jpg
St florent derrière nous et la statue de Jeanne d'Arc pour une discussion sur la contrepartie d'intérêt générale de l'oeuvre.

RIMG0211.jpg
Prendre une note silencieuse, rire encore et manu à gauche en retrait qui, de passage, se demande peut être ce que nous faisons.

RIMG0208.jpg
Après la ballade de travail aux cascades et château du Nideck, une petite bière sur la terrasse d'une auberge où le tenancier nous dit qu'ici c'est le bonheur.

RIMG0202.jpg
Discussion au sommet du Nideck sur la mise en place d'une charte, d'un label qui serait destiné aux structures qui payent les artistes pour leur travail. mais c'est au fin fond de la forêt et qui nous entend?

RIMG0199.jpg
Le cameraman est bien content de pouvoir faire des prises un peu plus dynamiques qu'autour d'une table mais il ne voudrait pas que sa collègue apprenne qu'il a gravit jusqu'à là avec le matériel coûteux.

RIMG0196.jpg
La cascade du Nideck
'En accumulant du gris
La montagne ne se débarrassera plus d'un bateau qui divague
Et du son d'un ruisseau qui coule sur son flanc(1995)'

RIMG0194.jpg
Oh la ça devient sérieux Grégory de l'organisme de gestion de l'action culturelle en Alsace a pris le marqueur ... [/folder]

Permalink · Discuss · Reference this page

on Jul. 3 2007

2007 - A Travers Champs : Résidence-Formation Précaritas à NIEDERHASLACH

01:08 pm ~ 2007 ~ Hors les murs... ~ precaritas

niederweb.jpg
A Travers Champs

Recherche de dispositifs et de contextes pouvant accueillir l’art
Résidence-Formation dans le cadre de Précaritas, action contingente pour l’emploi des artistes

en présence des artistes plasticiens Catherine Gier, Cédric Alby, Delphine Rigaud, Taysir Batniji, Xelo Bosch et des intervenants Simon Borja (doctorant en sociologie), François Deck (artiste-consultant), Francis Guerrero (artiste), Grégory Jérôme (conseiller développement de projets culturels), Stéphanie Leininger (artiste)

Le lundi 30 juillet 2007 de 14h à 18h, du mardi 31 juillet au vendredi 03 août de 9h à 18h, et le samedi 04 août de 9h à 12h à l’Hôtel Restaurant A la Pomme d’or, 36 rue Principale 67280 NIEDERHASLACH

Les discussions sont ouvertes à tous, réservation souhaitée (0388370872 avant le 30/7 ou precaritas@free.fr) Précaritas est une action réalisée par le Syndicat Potentiel Strasbourg avec le Soutien de la DRAC Alsace, de la Ville de Strasbourg et de la Région Alsace

à suivre sur http://precaritas.free.fr & http://syndicatpotentiel.free.fr

Permalink · Discuss · Reference this page

on Sep. 19 2006

2000 - st - Salon St'art 2000 - Syndicat Potentiel - Bureau d'Etudes - Nicolas Cochard - Celine Vanderbosch - Forum Itinerant

11:41 pm ~ 2000 ~ Bureau d'études ~ Hors les murs...

starta.jpg
startd.jpg

startc.jpg

startb.jpg

St'art 2000 salon international d'art contemporain de Strasbourg, le syndicat potentiel invité sur le stand 'carte blanche à la Ville de Strasbourg' du 4 au 7/02/2000

...A repérer également la Carte blanche de la Ville de Strasbourg, attribuée cette année aux artistes du Syndicat Potentiel (Bonaccini, Fohr, Fourt). Ces derniers ont eux-mêmes invité d'autres artistes dont les recherches entrent en résonance avec la réflexion qu'ils mènent sur le caractère marchand de notre société, sur la gratuité dans l'art et ailleurs... (On peut acheter pour 20 F, un billet de... 20 F, assurément l'échange le plus honnête de la foire). Dans la présentation générale, leur parti pris du dépouillement, avec des cloisons brutes, agace certains stands voisins, soucieux d'une élégance cossue. « Les gens payent 50 F leur entrée, ils sont en droit d'en avoir pour leur argent » leur expliquait un galeriste à bout d'arguments mais apparemment pas choqué, lui, par la vulgarité étalée en couleurs sur d'autres cloisons de la foire...

SH DNA

Permalink · Discuss · Reference this page

2000 - Lisboa / Estrasburgo - Le Journal de Cathryn Boch, Sophie-Charlotte Gautier, Gaëlle Lucas

11:54 pm ~ 2000 ~ ACECA Ateliers ouverts Accelerateur de particules ~ Autres organisateurs

cat7.jpeg
Lisbonne -Strasbourg / Lisboa - Estrasburgo Le Journal de Cathryn Boch, Sophie-Charlotte Gautier, Gaëlle Lucas

mise à jour régulière du 13 mai au 3 juillet 2000

Dessins, textes, vidéos et photos réalisés quotidiennement pendant la résidence des trois artistes à Lisbonne. Invitation à suivre les différentes étapes de développement du travail

Résidence organisée par ACECA, Mis en ligne SP pour Aceca

Permalink · Discuss · Reference this page

on Apr. 25 2006

2000 - Hégémonie du travail ? Disparition de l'activité - Bruxelles

04:11 pm ~ 2000 ~ Autres organisateurs ~ Bureau d'études

Débat à Bruxelles - Eurovision 2000
  • 14h00-18h00 Réunion organisée par le Syndicat Potentiel au bureau de pointage de Saint-Josse, 23 rue du Méridien, 1210 Bruxelles.


Cette discussion rassemblera des personnes qui dans leur travail quotidien, ont à connaître de problèmes très concrets liés à l'organisation du travail et participent d'une certaine façon à sa définition contemporaine et d'autres qui l'ont pris pour sujet d'étude, s'attachant à en tracer les perspectives historiques, à en découvrir les marges et pratiques alternatives, sociales et culturelles, à redéfinir la notion de valeur et celle de revenu. Ensemble, nous pourrions dresser constat des évolutions en cours, des usages qui à différents niveaux redéfinissent le travail et des conséquences et perspectives à envisager à moyen terme.

Participants :

Yasmine Kherbache (juriste en droit social), Laurette Muylaert (syndicaliste, responsable culture ACOD), Elisabeth Stiefel (économiste), Albert Martens (sociologue), Pascal Tourlouse (direction de l'ONEM Bruxelles), Fred Guldentops (géographe social KUL), Cécile Hubert (coordinatrice Mission Locale, Saint-Josse), Eleonor Bonaccini, Andreas Fohr, Xavier Fourt (Syndicat Potentiel Paris-Strasbourg), ...
  • 19h00 vidéoconférence, centre Bruxelles 2000, 50 rue de l'Ecuyer, 1000 Bruxelles


24/9 Tolérance 0, secret performance

*L'objectif de Eurovision2000 est de mener une analyse critique des formes historiques et actuelles de construction de frontières ainsi que des processus d'exclusion en relation avec la formulation d'identités nationales ou européennes. Eurovision2000 tente d'apporter un autre regard sur les transformations économiques, sociales et culturelles à l'½uvre en Europe, non seulement à l'ouest, mais aussi vis-à-vis des plans de transition dans les pays de l'ancien bloc de l'est. Ces processus impliquant des mouvements contradictoires d'inclusion et d'exclusion. Le réseau se compose de producteurs de films indépendants, d'activistes des médias et de groupes impliqués localement, socialement et culturellement. Pour Café9, Eurovision animera différentes discussions publiques, à Bruxelles et en connexion avec d'autres villes et présentera des travaux.

Permalink · Discuss · Reference this page

on Sep. 7 2006

1996 - Warum eher was machen, als nichts zu machen - Coll.

07:59 am ~ 1996 ~ gallerie Allgirls, Berlin ~ Hors les murs...

facade-grise.jpg
05/04 au 28/04/1996: “Warum eher was machen, als nichts zu machen”, exposition collective du Faubourg

le faubourg, straßburg: leonore bonaccini, nicolas cochard, bruno dulibine, xavier fourt, andreas fohr, angelika huber, serge stephan, susanne zouyène,

gallerie Allgirls, Berlin

Permalink · Discuss · 1 link · Reference this page


Information channels
Recent pages
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n